253 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 23-06-2011 à 21:24:04

Patricia a écrit...

M. Maalouf,
Je vous adresse toutes mes félicitations pour votre élection à l'Académie française.
Merci pour l'écriture du Rocher de Tanios que j'ai beaucoup apprécié.
Continuez votre oeuvre humaniste et si inspirée !
Une amie du Liban.
Le 23-06-2011 à 20:58:29

Estival a écrit...

Merci à vous, Monsieur Amin Maalouf, pour ce que vous êtes et ce que vous écrivez. Si la France d'aujourd'hui était une terre, ce serait une terre desséchée, et vos oeuvres seraient l'ondée qui sauve la vie.
Le 23-06-2011 à 20:25:58

Philippe Lalevée a écrit...

Il y a bien longtemps maintenant j'ai lui Samarcande, par hasard. La couverture avait attiré mon regard et le titre avait fait sonner en moi comme la promesse une histoire des milles et unes nuits. Depuis, j'attends avec impatience la sortie de chacun de vos livres, romans comme essais.
J'ai terminé de lire le dérèglement du monde récemment , en début d'année, un peu avant le début de ce l'on appelle maintenant le printemps arabe.

Je tenais à vous remercier pour chacune de ces oeuvre et pour votre vision humaniste du monde.

Le 23-06-2011 à 19:56:49

Claude a écrit...

Rapatriée du Japon ou j'ai vécu 33ans,j'ai toujours aimé vos oeuvres..Toutes vos oeuvres..Elles sont ma famille,j'en avais 2 dans mon seul sac Adriana Mater et les Echelles du Levant.Séparée des miens,j'ai racheté beaucoup d'autres et le soir pour feuilleter les pages du destin du monde présent,vos livres me parlent avec le plus de familiarité..Alors quelle joie de vous savoir devenu Immortel.La langue française est traitée plus magistralement par des écrivains qui connaissent plusieurs cultures..Bravo et j'attends un prochain ouvrage comme j'espère retourner vivre au Japon pour faire un pont de traduction,mon métier,avec des personnes d'origines multiples.A bientot de vous lire
Le 23-06-2011 à 19:50:21

darkius a écrit...

felicitations milles fois pour votre élection ( enfin) a l academie française.
je vous ai connu a la fac de lettres en histoire avec "les croisades vues par les arabes", vous m'avez définitivement conquis avec "samarcande", en attendant de lire vos autres ouvrages.
Le 23-06-2011 à 19:49:13

Abdelmalik Legroune a écrit...


Votre art est ingénieux, votre écriture une poésie et votre voix est vraie.
De vous l'Orient s'est découvert, par vous il s'est un peu ouvert aux yeux de ceux qui lisent vos œuvres tels des voyageurs aux confins du magnifique et de l'aventure chères aux terres des religions.
Les honneurs et les salutations sont à vous et à l'ensemble de votre œuvre, et qu'encore par la plume et l'esprit , vous nous faites voir les merveilles de vos écrits.










Le 23-06-2011 à 19:05:03

Michelle Belouneh a écrit...

Mabrouk Monsieur Maalouf,

Vous êtes certainement un des grands esprits éclairés de notre époque, époque qui semble aller vers l'obscurantisme et l'intolérance . Cet été sera en partie réservé à la relecture "des croisades..." et du très salutaire "les identités meurtrières" toujours et plus que jamais d'actualité.
Merci Monsieur pour ce que vous nous apportez en bonheur de voyager et surtout en réflexion.

Votre nomination est une grande joie et une grande fierté de vous savoir sous la coupole.

Merci pour tout



Le 23-06-2011 à 18:49:32

guy a écrit...

Juste quelques mots pour vous dire que vos livres et vos idées m'ont toujours enchantés par cet appel à la tolérance et au bon sens qui font tellement défaut aujourd'hui; vous recevez enfin une juste reconnaissance...merci
Le 23-06-2011 à 18:11:59

aziz a écrit...

Cher Amin,

C'est avec fierté et un grand bonheur que j'ai appris ton élection à l'académie, tu faisais déjà partie des immortels mais aujourd'hui c'est officiel; l'ouverture, la tolérance, et le métisage des cultures et des idées sont à l'honneur et ta contribution nous conforte dans notre citoyenneté du Monde.

Affectueuse amitié
Aziz Kassam
Le 23-06-2011 à 18:09:09

Elise a écrit...

Bonjour Monsieur,
félicitations et merci infiniment pour vos écrits, passés et à venir.