131 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 24-02-2008 à 22:17:50

cat a écrit...

Génial votre idée, le jour où le comité anti-caca manifeste, je vous suis à 100%.
Seulement il n'y a pas que le problème des déjections canines dans notre ville, mais les objets encombrants laissés un peu partout, aussi il y a dans le quartier Nansouty où j'habite les bouteilles cassées et les vomis laissés par les fêtards de la victoire tout comme les SDF du foyer leydet. Chaque renfoncement et murs sont urinés, et pas seulement par les chiens, les trottoirs sont pleins d’immondices de toutes sortes. D'une manière générale, si le sens civique des citoyens est à revoir (et il y a du boulot) le service de propreté de la ville ne viens jamais dans ce quartier populaire tandis que dans d'autres endroits plus huppés c'est toujours nettoyés. J'en arriverai presque à apprécier quand il pleut....

Le 24-02-2008 à 19:46:14

jm de Bx a écrit...

Je me suis proméné cet aprés midi sur les quais.
J'ai noté quelques distributeurs de poches, vides, mais les quais étaient propres!!!
Le monsieur qui regardait en l'air pendant que son chien souillait les allées prés du tram au niveau des quinconces est un gros dég...
A+
Le 22-02-2008 à 17:46:14

KIKI DE BX a écrit...

Bonjour
Entièrement d'accord avec Nico.
Après information auprés des bordelais sur le risque encouru
si l'on ne possède pas de poche lorsque l'on promène son chien, si l'on ne ramasse pas les déjections, si le chien n'a pas de muselière, il faut sanctionner.
Que dire des chiens qui se baladent seuls, est-ce légal?
Existe t-il une brigade canine à Bordeaux comme à Paris?
Continuons le combat!!
Le 22-02-2008 à 15:44:12

Alain de Clichy a écrit...

Bonjour et Bravo.

Enfin un site utile!

Sur la région parisienne nous connaissons les mêmes vicissitudes. Les propriétaires de chiens y sont aussi sales qu'en province. Laissent ils leurs animaux étroner au milieu de leurs logements comme ils les laissent faire dans le domaine public? Je suis porté à le croire.

La lutte contre les déjections sur la voie publique, quels qu'en soient les auteurs, doit être élevée au rang de Cause Nationale. La France prétend à un rayonnement dans le Monde mais n'est pas capable de balayer devant sa porte!

Partons du bon pied, la lutte sera longue!

Le 22-02-2008 à 14:46:00

Nico a écrit...

salut.
et personne pour parler du quartier saint pierre !
tout au moins les rues annexes aux restaurants ( des capérans, de mérignac...) qui, mal éclairées, permettent aux fouteurs de merde d'en coller partout et surtout pas au moins dans les caniveaux. non, bien au milieu, en évidence...
bon, nos interventions "citoyennes" - pour autant qu'elles soient considérées comme telles - ne servant à rien, je proposerais bien aux élus de mettre en place un arrêté sanctionnant les fautifs à deux échelles :
postulat : tous les propriétaires de chien doivent, en ville, lorsqu'ils le promènent, avoir sur eux des sacs en plastiques. (je ne vois vraiment pas pourquoi c'est à la ville d'en fournir, offrant s'ils font défaut, une excuse parfaite pour laisser les étrons au milieu des rues)
1 - si lors d'un contrôle(qui rentre dans la compétence de n'importe quel agent de police ou agent municipal), le propriétaire ne peut présenter ces sacs, bim, amende (30&euro ;
2 - si flagrant délit, bim, amende (60&euro, les deux étant cumulatives...
où quelque chose dans ce goût-là...
c'est bien sûr regrettable d'en arriver là, mais c'est unanime, bordeaux est considérée par les habitants comme par les touristes comme une ville sale, en particulier à cause des fouteurs de merde.
Le 21-02-2008 à 18:37:09

Cyril de Bordeaux a écrit...

Bonjour,
J'habite rue Marengo. Le quartier est très sympa aux abors du Crs V.Hugo qui est toujours aussi sale malgré l'avancée (fin???) des travaux. Venez y faire un petit tour le matin dans les petites rues avoisinantes et vous y trouverez ce que les gentils (gros!!!!) toutous y font la nuit en se cachant. En fait, aller mettre sa merde devant chez les autres c'est plus sympa que de la mettre devant chez soi. Le problème, c'est que le nettoyage des rues, il laisse vraiment à désirer...
Autre point, allez engueler les propriétaires du molosse qui vient de se lacher devant chez vous...Je vous souhaite bon courage.
J'habite Bordeaux depuis 16 ans et je constate juste que tous les quartiers ne sont pas à la même enseigne coté nettoyage. Objectivement, le jardin public (ou j'ai habité 5 ans) est clairement plus propre que St Michel les capucins, ou la gare... Ca, c'est sur...
Au fond, puisqu'on semble moins nettoyer chez moi et laisser les propriétaires de chiens faire la loi, j'aimerais payer un peu moins d'impôts que là ou c'est propre et ou la police intervient ! Bravo pour votre action ! on est tous (ou presque) avec vous ! Un bordelais "emmerdé".

Le 21-02-2008 à 12:02:59

alaska a écrit...

le dicton du jour : qui trop y passe mal étron!
Le 20-02-2008 à 11:11:20

benji a écrit...

Bonjour à tous,

je voudrai vous démontrer par ce petit message que ce ne sont pas forcément les chiens les plus gros qui salissent le plus nos trottoirs.

je voudrais vous dire que je ramasse les merdes de mon chien à chaque fois, mais que quand je le sors les gens du quartier me regarde de travers car ils sont sur du contraire car je suis jeune et que je possède un rottweiler(ps;chiens tueurs d'enfants pour ceux qui n'aurait pas la télé pour pouvoir regarder le jt de 13h sur tf1).

par contre les mamies avec leurs roquets personne ne leur dit quoi que ce soit car tout le monde suppose q'elles ramassent car ce sont les premières à se plaindre mais permettez-moi d'en doutez fortement car j'en ai pas mal dans mon quartier et je n'en ai jamais vu une ramasser la merde avec leur belle fourrure et leur beau bébé.

je pense aussi qu'il faudrait peut-être donner les moyens au gens de pouvoir ramasser.(je me sers de sachets plastiques en libre-service au jardin public mais là encore on me regarde en coin si je prends plus d'un sac)

a mon avis les gros chiens sont systématiquement pris pour cible et je trouve pas ça sympa.

j'espère que ce petit mot servira aux mamies de mon quartier.


Le 18-02-2008 à 19:59:40

Solène a écrit...

Encore un soir où je rentre chez moi les yeux fixés au sol dans le seul but de ne pas marcher sur une de ces m.... de chiens! Aprés un an d'absence, à mon retour de Toulouse, toutes ces déjections canines m'ont vraiment agacées, mais ce qui agace encore plus c'est le peu de responsabilité que montrent les propriétaires. Comment oser proposer Bordeaux comme ville Européenne de la Culture et obliger les passants à regarder où poser les pieds à chaque instant !!
Dans le quartier Saint Seurin où les sacs plastiques ne sont pas toujours utilisés, les amendes pleuvent pourtant sur les voitures!!!Il serait temps de verbaliser enfin ces propriétaires indignes de s'occuper de leurs animaux "domestiqués".

Merci pour ce site, il était temps de parler de ce problème...

Le 18-02-2008 à 15:27:20

De Kaël de Bordeaux a écrit...

Les parcs à chien à New York aussi : Un exemple à suivre dans tous les parcs publics Bordelais.(Voir photos sur le site internet)
Autres idées pour Bordeaux :
-des panneaux dans toutes les rues, en commençant par les zones les plus sensibles, c'est-à-dire, pas le centre ville ! : « J’aime mon quartier, je ramasse. ».
-Le Bordelais est sensible à la culpabilisation : Organiser des sorties par quartiers par petits groupes de 3 personnes et engager le dialogue avec les propriétaires de canidés pris en flagrant délit. Leur rappeler qu’ils sont légalement responsables de leur animal familier et que la loi leur commande de ramasser les déjections de leur chien. Chaque crotte étant le prolongement « in facto » de son propriétaire, il est bon de rappeler que celui-ci peut devenir pénalement responsable de sa crotte. Si « Mme Durand » glisse sur la crotte laissée sciemment par « Mr Dupont » sur le trottoir et se brise la nuque, « Mr Dupont » en devient responsable !
-Enfin bien insister sur la création obligatoire de parc à chiens dans les parcs publics et les résidences.
Bien à vous et je reste à votre disposition pour en parler librement.
Je suis dans le quartier de la gare.