75 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nicolas
Comme je l'ai toujours fait par le passé, je reviens toujours vers les gens dont j'ai profité du travail afin de réaliser le mien...
J'ai donc comme prévu fait mon album "TRENETEMENT" titre incontournable pour le thème d'une aventure PARIS-MENTON exécuté les 26-27-28 juin derniers.
Par moment, j'étais dans votre site, et heureusement car étant un peu expéditif dans mon genre, j'aurais très certainement manqué quelques repères...
Les images se sont succédées, celle d'aujourd'hui bien sur, mais aussi celles d'hier, d'avant hier, et comme notre vieux chemin de la memoire en a aujourd'hui atteint l'age, des images d'avant-avant-hier... Etant plutot nostalgique de nature, mon moral est parfois brumeux, souvent brumeux je dirais meme, et cette aventure solaire a fait son oeuvre. Bien sur je contunuerais de suivre votre progression à vous, afin de mieux pouvoir me dire "mince, je n'avais pas vu ça", mais il faut vous dire que si vous aviez du vous meme opter pour une version "papier" pour présenter votre travail, vous auriez bien évidement comme moi du faire l'impasse sur certaines choses, faute de place... Ce fut en tout cas un merveilleux moment (virtuel, avec vous), (réelle, durant mon voyage), alors à présent je voulais vous dire encore merci, puissiez vous attirer un maximum de monde à vivre ce périple, qui se joue dans l'espace et dans le temps.
A un de ces jours peut-etre qui sait... en attendant bonne continuation, and god bless you.
Nicolas


Nicolas, Votre message semble soudain empreint d'une grande nostalgie, comme j'imagine le fut votre périple tout au long de la nationale.
Je n'ai jamais vraiment envisagé la version papier de ce site. Tout d'abord je n'ai pas l’âme d'un auteur loin de là - ma page risque de rester vierge...(parole de Trenetement) - et puis comme vous l'avez constaté par vous même tout au long de votre voyage, la nationale change sans cesse. D'où les multiples mises à jour de ce site. A peine le temps de s'extasier sur une peinture murale, qu'un ravalement de façade anéantit 60 ans d'histoire, qu'un rond-point défigure un quartier centenaire, qu'une rénovation urbaine fait disparaître de vieux panneaux Michelin, ou bien passent à la trappe les fameuses bornes.
Merci encore de me suivre, depuis déjà pas mal de temps, dans ma lente progression vers Menton.
Peut-on espérer admirer votre album Trenetement sur le web, pour partager votre vision de la nationale 7 ? Chacun a sa façon d'aborder la route, ses madeleines de Proust, ses émotions...
Il est toujours intéressant de faire partager sa propre vision de la route.
C'est moi qui vous remercie Nicolas pour vos visites et commentaires, et vous souhaite mille bornes ... bonnes choses....
Boris
Gé-nial !!!
J'ai pris un plaisir fou sur votre site !! Vivement la suite.
Votre (super) boulot illustre parfaitement les temps passés et le temps présent. J'ai souris, j'ai été surpris, j'ai été nostalgique, en colère, blasé, optimiste, joyeux..... Bref, plein d’émotions dans tous les sens.
A bientôt 40 ans, j'ai toujours vécu au près de la N7 pour laquelle j'ai une affection toute particulière. Vous m'avez appris plein de choses et du coup, je ne conduis plus de la même façon lorsque l’empreinte ce morceau d'histoire...... (gare à l'accident d'ailleurs...).
UN GRAND MERCI POUR VOTRE BOULOT !! Félicitions


Je ne pensais pas que ce site procurait autant d'émotions, mais vous résumez assez bien les sensations que je ressens lorsque je parcours la route. Bonne analyse.
Vous ne mentionnez pas le secteur de la nationale 7 où vous vivez, mais faites gaffe à l'accident, car avec votre nouvelle façon de voir la route, vous faites sans doute partie maintenant des "emmxxxeurs" qui ralentissent le flux de circulation au grand dam des chauffards toujours pressés.
Merci Boris pour votre sympathique message.

Celui qui marche droit trouve toujours la route assez large. » Proverbe Breton
Eric MAGRAS
Bonjour,
Super boulot, franchement rien à dire, super documenté, très instructif, pleins, pleins d'infos, vraiment un grand bravo.
A quand le bouquin, parce que je m'imagine bien pendant les longues soirées d'hiver, dans mon canapé avec votre livre dans les mains!
Encore bravo !!! Félicitations.


Merci Eric,
Un bouquin serait pas mal en effet, mais à peine édité qu'il faudrait rééditer sa mise à jour, tellement les changements sur la nationale 7 sont rapides et conséquents ces dernières années.
Et je ne parle même pas d'un guide du type : bon plan resto-hôtel-camping, ce serait encore pire.
Durant les longues soirée d'hiver, dans votre canapé, la Karmann bien hivernée dans son garage, utilisez plutôt la tablette pour continuer à suivre l'aventure de la route joyeuse et ensoleillée...
Encore merci.
Alain FAGOT
Mille fois BRAVO pour ce travail FABULEUX. Je suis un perfectionniste et j'apprécie forcement le travail bien fait. Et encore mieux quand il est très bien fait.
Passionné par la RN7, je fus scandalisé de voir que des crétins bureaucrates n'ont pas jugé utile de lui conserver son nom de naissance, et ce malgré le changement d'attribution de l'entretien des routes par des fainéants nationaux vers des courageux départementaux. S'il n'y avait qu'un nom de baptême à ne pas toucher c'était bien celui de la plus mythique de nos routes françaises : LA ROUTE NATIONALE 7. (J'entends Charles Trenet se retourner dans sa tombe !!! ).
Décidé de mieux la découvrir (Je l'ai beaucoup parcouru - mais très rapidement en déplacements - entre le Var et Magny-Cours dans les années 70), j'envisage de la parcourir par étapes... et prendre le temps. Alors pensez donc mon bonheur en découvrant votre site. Encore un fois bravo et bon courage pour la suite.


Mille mercis Alain, pour avoir pris le temps d'écrire un mot sur ce livre d'or.
L'histoire de la route est ainsi faite, parfois soumise aux aléas de décisions politiques hélas pas toujours très heureuses...
Vous avez eu la chance de parcourir la route dans les années 70.... La route va vous paraître bien changée aujourd'hui.
En espérant quelle vous apporte néanmoins son lot de nostalgie. Bonne route et faite nous partager votre escapade.
Nicolas
...Une petite anecdote enfin, qui devrait vous amuser...
Figurez-vous que j'habite au bord d'une de ces "routes radiales" (Paris-Province) l'ex RN 23 (elle aussi partiellement déclassée depuis 2005), c'etait la Route PARIS-NANTES (et meme PARIS-SAINT BREVIN L'OCEAN avant un premier déclassement en 1972) ma maison est au bord à l'entrée de LA FLECHE.
Et bien depuis que je décortique votre site, et que je caresse l'idée d'un voyage sur le thème de la RN7, figurez vous que je regarde ma Route différemment...
J'y recherche les meme traces qui faisait son passage avant que l'A11 ne lui ravisse la vedette, et j'y retrouve sans me forcer des éléments que je n'avais jamais remarqué!! Des murs peints pour SUZE, TOTAL, VICHY... des anciens garages avec leurs pignons à redents (bien souvent reconvertis en magasins de meubles) qui se situent sur son tracé historique à l'interieur de centres-villes qu'elle desservait autrefois; et bien sur quelques plaques de clochers (bien cachées) et rares plaques Michelin (à Frossay) ou bornes d'origine (à Paimboeuf)...
C'est assez amusant pour moi d'avoir soudain l'impression de faire un voyage d'interet historique en franchissant mon portail!
c'est un peu grace à vous...


Voila en effet une excellente anecdote qui prouve que vous avez été touché par le virus. Vous savez ? cette maladie qui fait qu'on ne peut plus parcourir une route sans avoir l'œil fouineur.
Vous voila transformé en archéologue de la route. Mais les traces des anciennes routes disparaissent trop vite, transformées en voie express et autres ronds-points. Essayez lors de vos sorties d'immortaliser en photos ces fragiles témoignages d'une époque aujourd'hui révolue. Et pourquoi ne pas publier sur Internet une page ou un groupe consacré à la RN 23 pour partager ces souvenirs d'antan ? Bonne continuation.
Nicolas
La nouvelle étape était attendue avec impatience... Elle est à la hauteur de nos attentes car à l'image des précédentes.
Quel perfectionnisme! Vivement la suite, MENTON est encore loin, mais on ne vas pas tarder à atteindre la Provence, (à la prochaine étape espérons)
Comme je le disais dans un message antérieur, je compte faire la RN7 aux beaux jours afin d'y réaliser un album photo, et votre site me rend de plus en plus impatient! peut etre quelques photos vous interesseront d'ailleurs...
Au plaisir de la suite...


Oui Menton est encore loin, encore neuf étapes de 50 km...à une ou deux étapes par an..vous aurez le temps, d'ici là, d'atteindre Menton en réel plusieurs années de suite....
Merci pour votre fidélité. Merci pour votre proposition, je ne suis pas contre quelques photos intéressantes, j'aime cette diversité des voyageurs de la nationale qui à leurs façons restituent l'atmosphère de la route enchantée . Bonne route et bonnes photos.
Ronan
Je suis époustouflé et complètement admiratif devant tant de travail, de recherches, d'heures passées au rassemblage de documents. Du super, mais alors vraiment du super boulot. Un site avenir voir et consulter encore et encore et.... encore !!!




Merci Ronan pour votre sympathique message,

Vous avez raison, il y a du travail sur ce site, mais quand on aime, on ne compte pas. Ce n'est pas du boulot, mais heureusement une passion, que j'espère transmettre à tous les visiteurs.
Apparemment vous êtes également tombé dedans..tant mieux !

Au plaisir de vous retrouver tout au long des futures étapes.
yann
Chic, une nouvelle étape vient de paraitre !!!

J'ai attendu que l'hiver "fut venu" pour reprendre la lecture des étapes, et aussi en espérant que d'autres étapes viendraient s'ajouter à celles existantes.

J'étais un peu inquiet de ne rien voir venir, et en me connectant ce soir, la bonne surprise : la 11è étape est paru !

Je suis encore loin de là, plus près de Montargis que de Lyon, mais je prend mon temps, pour avoir encore quelques étapes de retard, et ainsi ne pas être trop frustré de devoir attendre, encore.

Je renouvèle ma proposition d'un soutien financier, si besoin est, pour permettre à ce chef d'oeuvre en construction d'arriver jusqu'à son terme ; on voit trop souvent des financements participatifs pour des c... sans intérêt, alors que votre travail est extraordinaire.
Et bien sur, il ne serait pas question que les "financeurs" se mêlent du contenu éditorial, qui resterait votre prérogative exclusive.

A vous de voir, et au plaisir de vous lire.


Merci Yann, fan de la première heure.
Pas d'inquiétude, après cette nouvelle étape, j'envisage déjà la suivante.
Vous avez raison, la Nationale 7 se déguste mieux au ralenti, mais revenez parfois sur vos pas, si les étapes sont longues à venir, les anciennes étapes sont mises régulièrement à jour, correction, précision ou photo supplémentaires au fil de mes découvertes et surtout de mon temps de libre.

Merci pour votre proposition de financement renouvelée. j'y penserai lorsque mes gentils hébergeurs viendront subitement à augmenter inconsidérément le prix de leur abonnement. Pour l'instant je pense être au meilleur rapport qualité d'hébergement / prix.

Merci de votre message et à bientôt.
Hervé Oheix
Bonjour

Bravo pour votre site, quel travail ! Mais le résultat est à la hauteur

Je vous ai "emprunté" quelques photos ( en citant votre site ) pour les mettre sur https://www.facebook.com/groups/anciennesstations/?fref=nf et sur https://www.facebook.com/groups/signalisationmichelin/

Les pages Facebook sont aussi une source d'information...

Encore merci pour ce bon moment de lecture

Cordialement

Hervé

Merci Hervé pour votre visite sur ce site.
J'avais bien reconnu quelques unes de mes photos, puisque nous fréquentons les mêmes réseaux sociaux qui sont en général un bon complément d'info.
Au plaisir de nous retrouver sur l'un d'eux.
Cordialement
François
Bonjour
Je me suis délecté de votre travail d'orfèvre sur notre nationale 7 alors aujourd'hui en partant d'Annonay ou j'habite je suis allé à Lyon avec mon R6 de 71. J'ai été servi au garage Patissier et constaté la réfection parfaite de la réclame des vins d'Algérie à St Symphorien d'Ozon ce qui vous ravira. En continuant votre recherche vous avez forcément découverts les riches vestiges jalonnant le parcours jusqu'à Valence et dont j'attends la mise en ligne avec impatience.
Bravo encore pour votre travail et si jamais vous passez par la route bleue faite une pose apéro à la maison. Un p'tit Dubonnet ...?
Bonne route.

Bonjour François,
Je ne suis pas contre un pt'it Dubonnet , un Byrrh, ou même un coup de St Raphaël, a force de voir ces pubs le long de la route... on en a la gorge sèche ;-).
Alors là, vous m'apprenez que la pub des Vins d'Algérie (encore un chtiot coup à boire, décidément) a été restaurée !!! Effectivement j'en suis super ravi. Le futur projet immobilier ne laissait rien présager de bon, quant à la sauvegarde de ce patrimoine. Tant mieux.
En avez vous fait des photos ? (c'est pour mettre l'étape à jour :-)) )
Merci, en tous les cas pour votre message sympathique.