66 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
mohand de tizi
mercimercimerci & millions de fois
hicham
Grace à Bouzid l'Algerie rock et roll encore et toujours...merci Slim
Chawki
Je tiens a témoigner du respect a mon plus grand dessinateur algérien qui a bercer mon enfance avec ces dessins/messages d'une qualité exemplaire...merci pour tout et bonne continuation à vous.
komtara
«Alors mon fils que veux-tu faire quand tu seras grand ? Réponse : Je veux devenir ancien moudjahid.
slim
malheureusment le cauchemar continuep)
KHALED

QUOI DIRE ? UN MONUMENT DE LA CARICATURE IGNORE PAR LES POUVOIRS PUBLICS C'EST TOUT
Madjid
Ya si slim l'algérien,le vrai
merci et milles merci pour tous ces dessins fabuleux,sensibles et justes.
Pourquoi pas un journal on line pour reediter le fameux "el manchar" des années d'or de l'algerie.
cet Humour nous manque beaucoup surtous à l'etranger.
Et pour quand un passage en belgique,ça nous fera grand plaisir.
madjid Bruxelles
hocine
J e ne sais comment vous remercier de tout votre parcours. Le fait d'évoquer SLIM, nous fait revivre tous ces bons moments de souvenirs, on en raffolait de votre humour avec vos personnages exemplaires. Vous avez su comment nous décrire cette algérianité que seuls les algériens savent déguster sans modération. BRAVO BRAVO et BRAVO et longue vie

hocine benblidia qui vous admire
Slim
Bonjour Slim,
je vous ai rencontré sur le salon du livre à la Mairie de Paris, c'était une joie de rencontrer l'auteur ZID YA BOUZID et le plaisir d'avoir enfin des livres dédicacés par vous.
Serez-vous présent au Salon du livre du 22 au 25 mars Porte de Versailles ?
UNE BOUZIDIENNE
Mamaucy
Bonjour,
Je vous ai rencontré cet après-midi au salon Maghreb du livre et je suis très heureuse d'avoir pu vous remercier de vive voix pour tout ce que vous m'avez apporté. Je n'ai pas pu le détailler alors je le fais ici ! Des étés entiers, que je passais à Alger en tant qu'enfant immigrée en France, à lire et relire les aventures de Bouzid, à rire de ses expressions, à me dire que Zina, toute voilée qu'elle était, ne se laissait pas marcher sur les escarpins, à perfectionner mon algérien dialectal. Plus tard, à l'adolescence (fin 80 / début 90), une conscience politique quand vous racontiez cette montée du FIS et que l'algérie et les espoirs de Bouzid semblaient déjà loin. A l'age adulte enfin, toujours contente de voir vos albums sortir, mais de plus en plus sombres et "sanglants" car vous n'avez jamais perdu votre plume acérée et votre humour à l'algérienne. Pour tout cela merci, et bravo pour le site qui permet de prolonger tout cela. A bientot, si vos nombreux voyages (Los Angeles, bravo !) vous en donnent l'occasion.
samelias49
ca me fait une joie immense de vous savoir en vie slim tu nous manques bcp a quand EL MANCHAR online?