63 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
Leïla Barboucha
Ce qui m'ennuie avec toi, Slim , c'est que je t'ai connu à l'âge de 13 ans (année 70/71) et tu me paraissais vieux , bigre , tu étais un adulte de 25/30 ans ! Aujourd'hui , moi j'ai vieilli et toi tu es resté le "vieux" de mes 13 ans, toujours jeune, quoi ! Au physique comme au moral . Chapeau bas , l'ami.
Avec beaucoup d'amitié pour toi et tes dessins si représentatifs d'une Algérie certaine et d'une certaine Algérie. Celle malicieuse et tendre. Celle où perçait , sous ton crayon critique ton amour pour elle.
Omar Benazzeddine
Au nom de tous les anciens du Lycée Pasteur et Lamoricière d'Oran , veuillez trouver ici , cher Slim , notre témoignage de sympathie , d'admiration et de félicitations pour votre exceptionnel talent artistique.
Omar Benazzeddine.
http://lyceepasteuroran.com
Sidali
Souvenir du premier "gat mdegouti" sur le macintosh..1983
sayan
Bon courage à toi et continue à faire de la BD !
Samir
Bravo pour l'ensemble de ton oeuvre.
Nadjib
Mon médecin m'interdit de lire tes livres car le rire tue lentement mais comme je ne suis pas pressé j'ai commandé tous tes albums.
abdou G
Un vrai régal et de belles retrouvailles. Merci à vous pour tout.
aliwete jackson
je suis ......enfin je reste sans mots car grâce a toi je voyage dans le temps ce temps ou j'ai 7 ans ou 8 enfin heureux et amoureux de ma camarade de classe enfant des années 80 merci monsieur slim pour tes dessins plein de nostalgie
Erik Sylvander
Merci Slim pour ces images de l'Algérie et de l'Algérien éternel.
Meskellil
Ya si Bouzid,

J'ai inscrit mes deux enfants à un atelier BD que vous avez animé à l'Institut du Monde Arabe, il y a de cela quelques années déjà. Que du bonheur et une grande fierté de vous rencontrer! Ce bonheur et ce plaisir ont été prolongés une fois rentrée à la maison. Mes enfants avaient rempli des pages et des pages de dessins de Bouzid, Zina et El Gat Mdigouti, le trait était juste, adroit et souple, technique bien transmise et bien assimilée, assez déconcertant sur un atelier de deux heures je crois auprès d'enfants aussi jeunes. Bouzid et Zina et El Gat ont essaimé partout et ont partagé notre vie pendant assez longtemps!! Mes enfants sont grands maintenant, mais le souvenir reste bien vivace. Vous faites partie de ces souvenirs qu'on rappelle avec beaucoup de plaisir, et de tomber par hasard (mais est-ce vraiment un hasard!) sur ce site me rappelle à l'Algérie de ce temps presque bienheureux où l'espoir de changements, on y croyait encore, l'Algérie de tous les possibles. Merci de nous avoir fait rêver, de nous faire encore rêver!