31 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
Jean François FEJOZ
Félicitations pour votre blog !
J'aime son esprit ouvert ; sans contrainte vis à vis de vos lecteurs, vous n'hésitez pas à communiquer sur des sujets pas forcément dans la ligne, disons, traditionnelle, conventionnelle ... voilà qui est sympathique.
... et je partage beaucoup de vos points de vues sur le bonheur de marcher (se sentir grand, se sentir libre, etc.)*
bonne soirée,
L'autre lecteur de Rebecca Solnit

PS Pourquoi n'annoncez-vous pas votre participation prochaine à la Table Ronde du 25 ? ;)
framboise
Bonsoir, ça donne envie tout ça, j'ai décider pour la première année d'aller à st jacques, je ne suis pas une grande marcheuse et j'aurai bien besoin de conseil, je pars seule, je veux sans connaissance proche, mais pourquoi pas un groupe d'inconnu allant vers le même lieu,bonne route et merçi d'avance:)
Pierre
Bonjour, j'aime bien lire vos textes, car ça me fait revivre mon chemin vers Compostelle. Je suis parti de Le Puy-en-Velay vers St-Jacques tout en me rendant au Finisterre. J'ai marché du 5 août 2008 au 17 octobre 2008. Il m'est arrivé de belles aventures comme de moins bonnes. Mais toutes ont été salutères. On ne revient pas de là sans un changement intérieur, peu importe votre motivation de départ. J'ai rencontré beaucoup de gens de ma région, le Québec. Je me suis fait beaucoup d'amis(es)avec qui je correspond encore aujourd'hui. J'ai même croisé en Espagne des gens d'un village près de chez-moi. On ne se connaissait pas ici au Québec et là en Espagne on a fait connaissance. Il y a des excursions tout comme en Europe, pour se familiariser avec la marche. Ça regroupe bien souvent des gens qui ont déjà fait Compostelle. Je veux y retourner l'été 2010 pour refaire l'Espagne qui m'a beaucoup plu. La Meseta et ses petits villages. En France c'est Cajarc, Figeac Conques Moissac et La Romieux qui m'ont charmés et il y a biensûr Estaing. Peut-être que j'emprunterai le col du Sompor cette fois-ci pour traverser les Pyrénées. Bonne continuité dans vos reportages, je vous lit à chaque occasion. Buen Camino et bon chemin. Pierre
Alain Lacasse
Bravo pour le site et j ai hâte de faire mon pelirinage et safarie photos. Allez que Dieu vous bénisse. Alain Lacasse de Montréal( Québec ).
j.louis rochard
p)BRAVO!
sauvanet

Bravo pour votre blog, que ceux qui hésitent encore y trouvent leur réponse et le courage de faire " le" premier pas.
La marche peut être une thérapie en même temps qu'un plaisir, un retour sur soi, une quête spirituelle. Chacun marche pour ses propres raisons.
Quant à moi, j'ai marché pour mes compagnons, ceux qui se battent aujourd'hui contre ce que j'ai connu hier. je veux parler du cancer, ce mot qui fait si peur ... A l'annonce du verdict, je n'avais plus de futur, je n'avais qu'un espoir : revoir les coquelicots ! Cela fait sourire n'est ce pas ? Et pourtant ce sont eux qui m'ont aidé en premier à relever la tête...
Comment imaginer, alors, que 10 ans plus tard, pour fêter ma guérison, je parcourerai les 1700 kms qui séparent notre Bretagne de Santiago ? Quel bonheur d'avoir réussi !
Il y a une vie possible après... Après les souffrances, les angoisses. Avec les dégâts collatéraux. Le soleil, la vie.
La guerre n'est pas gagnée mais des combattants se relèvent. J'y crois.
Mony
SCHNEIDER ARLETTE
Merci pour votre Blog très intéressant qui donne l'envie de partir vers le champ des étoiles à toutes celles et ceux qui projettent de faire le chemin. J'en suis certaine !
Bravo pour votre grand travail et votre générosité de pèlerin !
Comme vous, j'ai marché sur le chemin et cette expérience de marcheur vers le champ des étoiles m'a donné l'inspiration pour écrire un roman initiatique, "Dans mon sac une étoile" qui vient juste de paraître aux Editions Vents Salés.
Je souhaite faire partager à des futurs pèlerins mes émotions et cette merveilleuse expérience de spiritualité de l'appel du chemin que j'ai vécue sur le Camino Francès.

Longue route à votre Blog !

Fraternellement
Une pèlerine

Arlette Schneider
Jean-Jacques PAGERIE
Je découvre enfin ce site fabuleux :p tant promis par Gilles
un grand merci pour ta collaboration
aux rencontres sur voie de Tours vers Compostelle
Martine
C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai pris connaissance du "Blog des marcheurs", et de la rubrique "Qui suis-je ?", m'y retrouvant un peu dans votre approche de la marche, même si pour moi ce n'est pas une découverte très récente et qu'elle ne revêt pas la même dimension spirituelle que la vôtre.

J'ai toujours aimé marché. Longtemps, j'ai pratiqué cette activité, comme la quasi totalité des randonneurs, c'est à dire en groupe m'apitoyant même assez copieusement sur ces pauvres marcheurs esseulés que je rencontrais.
J'ai un peu délaissé le plaisir des itinérances pendant plusieurs années pour celui d'élever mon fils me limitant comme tous les parents à des balades ludiques couronnées d'une gratification un peu spectaculaire capable de donner un peu d'énergie à ces chérubins plus toniques devant leur gameboy que sur un sentier de montagne. Le fils est parti voler de ses propres ailes, et j'ai repris mes randonnées...

Et un jour, la vie a pris un sale visage. La marche solitaire de quelques jours devait compléter l'arsenal des thérapies pour m'arracher à ce naufrage.
Et plus qu'un sauvetage, le chemin fut une véritable renaissance et la révélation d'une facette de la randonnée que je ne soupçonnais pas.
C'est ainsi que, poussée par un besoin vital de prolonger ce qui devait au départ n 'être que la traversée des Vosges, j'ai prolongé mon aventure sur le GR5 jusqu'à ce que la Méditerranée à Menton mette fin à cette odyssée.

On pourrait discuter longtemps du "pouvoir" de la marche sur le corps et l'esprit et plus encore de la marche solitaire. Dans les écrits, qu'ils soient d'auteurs reconnus, ou de marcheurs lambda, toujours le même écho: la communion avec la nature, le chemin intérieur parcouru et la plénitude, la simplicité des échanges...

Au cours de mes pérégrinations, je rencontre souvent des groupes de randonneurs qui invariablement s'étonnent de me voir marcher seule et me souhaitent avec un peu de compassion "Bon courage !". Les femmes rajoutent souvent quelques mises en garde car dans leur esprit je risque à tout moment l'agression d'un serial killer ou un accident fatal...

Je souris en pensant qu'il y a à peine plus de deux ans, j'aurais tenu exactement les mêmes discours qu'eux !

Bravo pour votre blog, véritable pépinière d'idées et d'informations.

Je vous souhaite une bonne continuation et mille bonheurs sur les chemins qu'ils aillent à Compostelle ou non, car après tout... ce n'est pas le but mais c'est le chemin qui compte.


http://martine.keller67.free.frRécits d'itinérances (GR5, Chemin de St Régis, Madère en solo):

Balades dans les Vosges: www.allerplusloin.over-blog.fr
Anne-Marie Dpt
je viens de découvrir votre site. Je vais m'y intéresser. Je fais de la rando toutes les semaines, et j'adore la montagne. Pour l'instant, dans notre région, nous faisons du ski, et dela raquette. trop beau.

bonnes randos