538 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 28-10-2010 à 12:28:08

Amélie & Lary a écrit...


Coucou de Toulouse,
et non rien d'original, mais on fait ce que l'on peut par ici ....!!
c'est toujours génial de lire votre aventure, et au moins on a bien l'impression d'y être sauf que nous le vélo...:-)
nous constatons que cela rend super souple, on va peut-être s'y mettre
Bon courage On vous embrasse et ne pensez pas au retour mais à cette belle aventure...et aux prochaines
Amélie & Lary
Le 26-10-2010 à 11:00:00

Aurel a écrit...

Snif, snif, snif.... dejà que j'avais le coeur tout serré et une boule dans l'estomac à lire vos dernières péripéties, car il faut bien le dire, on ressent déjà votre mélancolie et votre resignation à envisager le retour vers nos contrées occcidentales, mais les réflexions philosophiques de Guillaume, très realistes de surcroît, ont achevé de me plonger dans une ambiance nostalgique et mélancolique.... Que va t on faire sans vos considerations ecolo-socialo-economico-culturelles qui nous ramènent regulièrement à repenser notre façon de consommer et mode devie???et à arrêter de nous regarder toujours le nombril? et à penser que oui, un autre monde est possible?
Bref,finalement, vous rentrez bientôt mais vous aurez contribué à la sensibilisation de nombreux lecteurs et internautes sur les conditions de vie en Asie et ça c'est que du positif!
Pour en revenir à votre dernier rapport, je suis curieuse...avez vous degusté la chauve souris, ecureuil, brochette de gros insectes et parties nobles du bouc que l'on decouvre sur les photos du carnet de voyage????allez, avouez....non, vous l'avez pas fait????
Il vous reste un petit mois encore je crois avant de prendre le chemin du retour, vous penserez bien à moi quand vous traverserez le Kazakhstan, la Chine ou la Russie...je serai sans doute sur le point de courir vers l'hôpital pour accoucher!!!! En tout cas, l'année sera passée bien vite....
Je vous embrasse bien, bons derniers coups de pédale au Vietnam, profitez bien des dernières semaines.
Aurelie.
Le 25-10-2010 à 18:49:46

Guillaume POINCHEVAL a écrit...

Namaste,

A regarder vos photographies défiler, non les personnelles mais celles qui montrent vos rencontres, la simplicité de vie est tout à fait frappante. A vous lire, elle vous touche aussi et constitue l'un des principaux attraits fondamentaux que vous décrivez. Cette simplicité, c'est peut être aussi elle qui permet cette sincérité dans les échanges dont vous êtes les objets fort attentionnés... et pour lesquels vous tentez à tout prix de rendre, d'échanger quelque chose de non matérielle : une amitié, une réciprocité, un don.

Cela souligne aussi la différence de niveau de vie entre nos sociétés ; cela souligne aussi la pauvreté dans laquelle ceux que vous rencontrez vivent. De ce côté ci de la planète, nous représentons un extrême inverse, une facilité déconcertante d'existence, des extra-terrestres... Pourtant, ce problème de la pauvreté dans le monde est peut être le plus urgent et le plus important, au dessus de tous les autres, comme le considère Henri Sigayret.

Nos esprits occidentaux ont tendance à penser qu'une solution est toujours possible... Ce n'est pas impossible, mais force est de constater qu'elles tardent à être trouvées. Et puis, à regarder l'ensemble de nos oeuvres d'occidentaux, un autre aspect me saisit : toutes les solutions que nous mettons en place se résument à une action, gérer. Serons-nous capables de gérer l'ensemble de la planète? Cela a-t-il un sens?

Comme l'écrit le précédent internaute, l'actualité ici tourne autour de la réforme des retraites. Tout cela est bien loin, il est vrai, mais n'oublions pas que nous sommes des humains et que d'autres ont vécu avant nous : leur expérience sera aussi la notre!...

Vivez bien, vivez pleinement! Et continuez de rendre à ceux qui vous donnent, cela semble vous animer.

Pensées à vous

Guillaume

Le 24-10-2010 à 19:24:33

Bribri a écrit...

c'est vrai que tout semble se dérouler comme prévu ou presque et ça semble si facile tout le monde est enthousiaste mais si on y était, ça serait sans doute une autre paire d emanches !
et moi je me demande un truc bête : il n'y a donc pas de saison en Asie ? vous parlez de pluies, mais vous êtes toujours en tenues d'été : ça veut dire que vous alez vous cailler le mollets en rentrant : ça ne suffit pas à vous dissuader de rentrer ?
alors pendant que vous pédalez, d'autres marchent dans les rues ( je grève, tu grèves, ils grèvent ) pour tenter de sauver la retraite des jeunes générations : d'accord, c'est le dernier de vos soucis, mais imaginez à 80 ans, pédaler pour aller chercher le pain, pour produire de l 'électricité et avec l'incontinence, recommencer à laver des couches !
vous voulez vraiment rentrer ?
bon d'accord, il y a une foule de gens qui vous attendent et que vous voulez revoir : c'est une bonne raison !
et puis peut-être que vous repartirez ....quand les enfants pourront pédaler seuls ?
un de nos amis collectionneur aurait aimé passer un contrayt avec vous pour recevoir des cartes et des timbres des différentes étapes de votre circuit : une idée à creuser y compris pour faire découvrir la géographie aux enfants des écoles
allez, bises, bises, bises des Bribri
Le 20-10-2010 à 15:01:47

Céline et Alphonse a écrit...

SAlut ze patates douces,

c'est avec beaucoup de retard que je prends enfin le temps de lirs, que dis-je d'admirer vos frasques orientales avec toute cette bonne humeur, cette facilité déconcertante, à aborder chaque nouveau problème, comme un nouveau périple!
au début, on lit par curiosité pour savoir mais comment est-ce possible qu'on puisse voyager avec des enfants en si bas-âge,ils sont fous ces gaulois! et finalement en découvrant vos récits, c'est tout bonnement naturel, on retourne aux choses essentielles et du coup tous nos soucis quotidiens, du 'il faut finir ça" avancer ça, sont relativisés et ont droit à des délais supplémentaires.
En toute sincérité, bravo pour cette leçon de vie et bonne continuation à vous!

Céline et Alphonse qui peut-être feront aussi le pas un jour ....

Bisous de Bourbach aux enfants et aux parents méritants!

A bientôt
Le 19-10-2010 à 18:23:12

jidé a écrit...

Salut les pen'tières
Oh! Pétard de pétard!
J'ai comaté ou quoi? Voilà un mois que je n'ai pas écrit, et tellement longtemps que je n'ai pas regardé le site que je viens d'en engouffrer plusieurs morceaux d'un coup. Pas d'indigestion en vue cependant. Mais que s'est-il passé?J'ai dormi? Ah! Non, je sais: ça s'appelle le travail, le boulot, le taff ou le turbin. Vous ne voyez plus de quoi je veux parler? Ben c'est un truc que tu fais tous les jours sauf le week-end, où tu n'as qu'à accomplir la liste des travaux dressée par ton épouse (elle n'est pas là, j'en profite), et qui te laisse pantois quand tu compares, à la fin du mois, le prix qu'on accorde à l'énergie et la passion que tu as su donner. M'enfin, je ne vais pas me plaindre, les vacances arrivent. Comment? Ca non plus vous ne savez plus ce que c'est? J'abandonne, vous verrez bien en rentrant. Ben oui, vous allez finir par rentrer, et bientôt en plus. Ca se sent de plus en plus à mesure des commentaires: "la dernière fois qu'on fait ceci, l'ultime col, etc . . . ). Et puis les bilans qui pointent leur nez, sur les enfants, ces mois en dehors du temps des occidentaux accumulateurs et consommateurs de richesses, sur vous 4, vous 8, et des réflexions émouvantes, voire poignantes . . . arrêtez, euj'va braire, comme on dit par chez nous. N'empêche, quand on s'amuse à remonter jusqu'aux photos de Berlin, de Russie, on mesure le temps passé, on retrouve des découvertes, des étonnements, des émotions, nous aussi. Et puis on dresse aussi notre propre bilan et on se dit que vous nous avez manqué, mais qu'avec tout ce que vous avez réussi à nous envoyer comme énergie, découverte, joie de vivre, on se sent chanceux, vraiment, privilégiés même. Crotte de bique, euj'va pas braire acor!

Allez ter-tous, on vous invoit eun plein' bans'ed bécots à ter-tous, et allez-y pas trop trainasser en ar'venant.
Jidé, du pays des ch'tis, avec des effusions en masse pour tous ceux qui vous ont suivi comme nous.
Le 17-10-2010 à 13:09:29

Sophie et Gaël a écrit...

On pense à vous en ce moment en se régalant de patates douces Africaines !

Profitez en bien et continuez de nous en mettre plein les yeux !!

A +
Le 15-10-2010 à 19:04:53

Guillaume & Co a écrit...

Hop-là! Léandre a envoyé le message précédent...

J'écrivais donc que nous avons envie de vous rendre d'un manière ou d'une autre, mais que cela reste difficile tant vous nous adressez...

Je vous laisse, je vais jouer avec mon fils...

Merci

Guillaume
Le 15-10-2010 à 19:02:04

Guillaume & co a écrit...

Bonjour,

Cela me trottine dans la tête depuis un bon moment, alors c'est décidé, j'écris.

C'est d'ailleurs plus en forme de réponse que j'interviendrais. Je récapitule : Jean-Guillaume qui nous fait découvrir
l'envers de la gestion forestière raisonnée, en nous montrant les forêts d'Evea plantées qui remplacent la forêt primaire; l'épisode du volcan islandais qui a immobilisé toute la flotte internationale d'avions de ligne; Joseph qui a magnifiquement abandonné la couche pourtant recyclable, qui était amoureusement nettoyée par ses parents; Jacques qui nous fait part de son désarroi face à l'inexorable disparition de la forêt primaire; Véro qui exprime un cetain vague à l'âme...

J'avais beaucoup envie de faire le parallèle avec l'immense marée noire provoquée par l'explosion de la plateforme pétrolière DeepWater One dans le golfe du Mexique; mais là, c'était vraiment trop noir. Certes, la fuite a été stoppée, mais combien d'oiseaux et de poissons touchés?

C'est là que vous intervenez, et que votre voyage dans cet univers un peu glauque, surtout par le concentré ci-dessus, par vos découvertes, le partage que vous en faites, et la rencontre voire le mixage des cultures que vous opérez, que vous nous apportez du réconfort. En retour, on a envie d'en faire autant, et c'est là que vous devenez des magiciens! Votre action tend ainsi à se décupler...
analyse extérie
Pour autant, peut-on rétorquer, cela ne change pas la face du monde : Le Nord et le Sud restent à leur place.

C'est vrai. Toutefois, au bout du compte, on a quand même l'impression qu'à comparer votre périple avec le monde occidental qui nous entoure, on souffre... d'une atomisation de notre environnement. Tout est analysé, disséqué, exploité dans ses moindres atomes pour des plaisirs ; à tel point que la seule possibilité pour répondre et se confronter à cette dynamique, est... de faire de même : répondre aux chiffres par d'autres chiffres.

Mais ne nous trompons pas de sujet : l'objet n'est autre que de tendre à ce que vous réalisez actuellement, c'est à dire, si ce n'est une union de culture, au moins une rencontre pour une harmonie vécue, sans analyse extérieure.

On peut vous le dire, ce que vous réalisez aura des conséquences sur vous peut être, mais aussi sur nous sans aucun doute... Sur nos déplacements, sur nos recherches, nos rapports, notre manière d'être. Et pourquoi pas, se croiser en vélo quelque part...

Ca va? J'espère ne vous avoir noirci un tableau. Encore une fois, nous avons envie de vous rendre par
Le 15-10-2010 à 13:15:40

Touquet Véronique a écrit...

Coucou les 8 patates.
Je lis toujours avec beaucoup de plaisir votre aventure. Mais je dois dire qu'aujourd'hui, je me sert de la lecture de votre récit, comme d'un exutoire au trop-plein de conneries quotidiennes. Comme dis la pub pour les déchets, il est temps de réduire ça déborde. En ce moment et particulièrement aujourd'hui j'aimerais être ailleurs, qu'au bureau.
Merci de m'aider à m'évader pendant ne serait-ce qu'un quart d'heure.
Désolée pour cette manifestation de mauvaise humeur.
Bisou à tous.
Véro