538 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 27-04-2011 à 16:10:41

f.a a écrit...

Comme j ai aimé l expo.
Et, comme vous parlez si bien des reves.
J'ai decidé de partir aussi.
Pas aussi longtemps bien sur.
Mais partir quand meme.
Le cambodge,le vietnam,l inde?
Je ne sais pas encore.
En tout cas,votre "aventure" m a donnée bien des ailes.
Merci.
Le 16-03-2011 à 21:23:39

Guillaume & Co a écrit...

Bonjour,

Très honnêtement, j'ignore comment j'aurais réagi et traité dans le cadre du suivi de nos Amies Patates Douces les trois sujets suivants s'ils étaient survenus un an plus tôt :

- La révolte d'une partie de la population Libyenne contre le "Guide" ;

- Le Tsunami au Japon ;

- La catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiishi.

J'en aurais peut-être mis une quatrième : le retrait de la vie politique du Dalaï Lama.

Il est probable que cela n'eut pas été joyeux.

In Fine, je pense à tous ces êtres humains.

Merci

Guillaume & Co
Le 10-03-2011 à 21:52:12

manumimilisaangèle a écrit...

Bouhouhouh, c'est triste cette adresse dans les liens rapides de mozilla qui ne sert plus. Plus de petits moments d'évasions, plus d'histoires à dormir debout (tiens vous l'avez pas fait ça, dormir debout, comme les chevaux), plus de journées à attendre le prochain article.
Vous repartez quand ?
Bises à tous
Le 25-02-2011 à 12:33:02

Yves Crozelon a écrit...

Salut les patates douces,

Enfin l'article dans le journal l'Alsace a paru hier. J'espère que vous en avez eu connaissance.
Je vous souhaite un très bon week-end et à bientôt pour de prochaines aventures.
Je vais exposer une série de photos sur le Vietnam au mois d'avril- mai.

Cordialement
Yves
Le 20-02-2011 à 10:43:14

Jidé a écrit...

Salut les pen'tières,
Ciel! Me voilà découvert!
Effectivement, on ne peut plus être tranquille dans sa classe pour martyriser les élèves, il faut que la télévision s'en mêle. Merci beaucoup Lucie pour les compliments, mais je ne pense pas que mes supérieus hiérarchiques, avec lesquels je prends il est vrai un malin plaisir à m'accrocher, ne vous rejoignent sur vos qualificatifs élogieux. Tant pis pour eux et je prends avec plaisir vos remarques, en constatant que, malgré le retour au bercail de nos patates depuis deux mois, il reste toujours des mordus, des accros du livre d'or et du site qui l'ouvrent encore de temps en temps, comme on feuillette un livre qu'on a aimé, même si on le connaît par coeur, ou justement parce qu'on le connaît, une forme de relique qui témoigne d'un moment révolu mais qui peut servir de socle à des idées et des pensées initiées grâce à ce voyage hors-norme. J'en ai parlé aux journalistes de TF1 quand ils sont venus, comme j'en avais déjà parlé à France Inter, mais apparemment, nos patates ne les intéressent pas. D'un côté, tant mieux, nous conservons le privilège de faire partie d'un clan qui partage une tranche de vie, et d'un autre côté, tant pis pour ceux qui ne savent présenter au public qu'une actualité événementielle, souvent violente et agressive, histoire de faire peur au public en lui montrant les difficultés du monde et le grand bonheur qu'il y a à vivre dans un pays, somme toute, sans trop de difficultés. N'oublions pas que le générique du journal de TF1 est adapté de la bande son du film . . . "Les dents de la mer"! Véridique, avec comme aobjectif de préparer le public à une information qui sera stressante.
Ah! Mes pauvres enfants: nous voilà bien avec nos petites chansons fraiches et naïves, nos accès de fou-rire dans la classe, nos après-midi roller dans les rues de Lille et l'énergie qu'ils mettent à apprendre à lire et à parler un peu des 7 langues utilisées dans la classe. Y'a pas à dire: quand on grandit, on perd quelque-chose, un bout de son enfance, une sensation qu'ont su réveiller en nous les Patates: l'étonnement et l'émerveillement.
Tchao ter tous,
Jidé
Le 17-02-2011 à 17:15:59

Lucie a écrit...

Voilà que depuis quelques temps déjà je voulais revenir sur le livre d'or des "Patates", et cela pour dire un grand merci à TF1 qui, grâce à un reportage sur les rythmes scolaires diffusé vers le 19 ou 20 janvier à la fin du journal télévisé, nous avons pu découvrir avec émotion le vrai visage de Jidé. Instituteur hors pair, nous nous sommes rendu compte dans ses récits tout au long du voyage des "Patates" de la passion qu'il partageait avec ses élèves et tous ceux qui ont suivi cette aventure asiatique. Je rebondis ce matin sur l'un de ses derniers messages pour confirmer que nous avons pris goût aux aventures des "Patates" et qu'elles nous manquent déjà un peu. Leur retour fut à la hauteur d'une longue année d'attente.
Lucie, la maman de Jacques.

Le 11-02-2011 à 21:07:49

Guillaume & Co a écrit...

Bonjour,

Je ne connaissais pas cette question : L'intégrisme commence-t-il lorsque la bombe explose, ou quand la pensée se fige? Je la trouve excellente.

A ce sujet, et en espérant ne pas tromper la pensée des Pen'tières, la réponse factuelle qu'ils ont par leur périple établie, est tout à fait à propos, y compris par rapport à la journée historique qu'est aujourd'hui ce 11 Février au regard de l'autre côté de la Méditerranée : Partons, ailleurs, voir si nous y sommes! Allons à la rencontre de l'autre, sans fard, en simplicité et à notre échelle, c'est à dire d'abord humaine, pour pouvoir ouvrir nos esprits. Si une situation de prévalence est déjà instituée, alors elle ne peut être que subjective et concerner des facteurs considérés momentanément comme prépondérants. Quant à la culture, si elle caractérise une société ou une civilisation, elle n'a en quelque façon pas vocation d'être un carcan, mais a aussi pour objet d'être partagée sous peine de disparaître. Juger d'une culture au travers du seul prisme de la sienne reposera encore ce dilemne de l'intégrisme.

Seuls les éléments universels communs à l'humanité pourront toutefois constituer des limites à cette ouverture, donc inhérentes à des questions fondamentales de vie. Si cette limite est approchée, pouvant par exemple être trop imbriquée dans une culture, alors il conviendra d'aller voir : "Ailleurs. Il n'faut pas avoir peur, on fait des erreurs ; mais y'a pas d'évangile pour les rêveurs" (W. Sheller).

Kenavo

Guillaume
Le 09-02-2011 à 16:18:31

jidé a écrit...

Salut les pen'tières.
A lire Guillaume, une petite réflexion me vient. Il y a peu, une question très intéressante était posée: "L'intégrisme commence-t-il quand la bombe explose ou quand la pensée se fige?". Pour beaucoup, l'intégrisme est étroitement relié au fait religieux et il vrai qu'historiquement, ce terme est associé à la pensée catholique étroite de la fin du XIXème. Par prolongation, chacun voit poindre derrière ce mot les longues barbes et les turbans des ayatollahs de tous poils suivis de leurs femmes fantomatiques du type Belphégor. Et pourtant. Le libéralisme n'est-ilpas un intégrisme avec sa pensée elle aussi fgée, dont la bombe pourrait être la crise, la guerre, la pénurie d'énergie ou le réchauffement climatique? Nous autres occidentaux sommes rapides pour désigner du doigt les intégrismes ou les totalitarismes, mais n'est-ce pas là le syndrôme de la paille et de la poutre? On pourrait très bien reformuler cette excellente question: "L'intégrisme commence-t-il quand le libéralisme explose ou quand la bourse se fige?".
Je laisse ces réflexions à votre sagacité.
Tchao ter'tous.
Jidé
Le 08-02-2011 à 20:37:03

Guillaume & co a écrit...

Bonjour,

Juste une petite réflexion, comme ça, relative à la fin de votre périple.

En effet, j'ai été marqué par votre Mea Culpa en raison de votre retour forcé en avion, le bilan carbone du voyage en prenant un coup. Ce n'est pas pour vous disculper, mais il est vrai que vous n'y êtes pas pour grand chose... J'estime même que l'on peut le considérer comme tout à fait symptomatique de notre époque actuelle : "consommer" apparaît être un acte politique, et vouloir donner un sens autre à la direction générale façonnée par l'organisation actuelle se révèle être digne d'un des 12 travaux d'Héracles...

En conclusion, Vive les Héracles tuberculiques qui ont réussi à tant limiter l'empreinte écologique de leurs tribulations de l'autre côté de la Terre! La prochaine étape se situera peut-être en Inde, en Australie ou en Amérique du Sud, que sais-je, mais avec le même objectif.

La cerise sur le gâteau, ce serait le Tour du Monde en vélo... Avec ou sans transfusion sanguine? (It's a joke!)

Boa Tarde!

Guillaume
Le 05-02-2011 à 21:26:24

Guillaume & co a écrit...

Bonjour,

A Jidé. Franchement, ce fut un soulagement de découvrir que tu es enseignant, et une heureuse surprise de te découvrir écrivain. Par ailleurs, je n'ai pas d'identité clairement définie à avancer : mélange de Nord et de Sud (seulement à l'échelle de la France), le concept d'origine m'est assez élastique! Enfin, il est exact que... je n'ai pas de montre au poignet! A ce sujet, il est tout à fait probable que l'on partage effectivement une certaine approche de la vie.

A Aurélie. Tant de choses dites en si peu de mots... Je te laisse veiller à votre papoose.

A Jack and Chant'. Alors, du côté d'Eccica, Que se passa?! Jacques m'avait évoqué votre aventure en Nouvelle Calédonie en quelques phrases, sans plus ; mais il était clair dans ses yeux que les mots employés avaient des valeurs bien plus lourdes que dans les dictionnaires. J'en sais un peu plus maintenant, et conçois ces sommets.

A Zangui et Caro. Effectivement, ce qui vous lie avec Jack and Chant' se précise avec les indiscrétions de Jidé. Incontestablement, ce que vous avez vécu est très fort, et va bien au delà du copain hilare qui croit découvrir sur un écriteau qu'un autre gus porte ce même prénom peu courant. J'ignore si je pourra me rendre à votre expo, mais essaierai.

Hasta Lugna

Guillaume