36 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Luc
Mal à la tête ? La bonne interprétation
A l’abbaye de Scourmont - celle qui fait la bière Chimay, capsule bleue – un prédicateur prêche la retraite à la trentaine de moines. Il explique : « Il y a une grande différence entre la vie à la Trappe et la vie dans le monde. Dans le monde, l’ouvrier se lève, il a mal à la tête. Il se dit : « C’est une tuile », il prend un cachet d’aspirine et s’en va travailler. A l’abbaye, le moine se lève, il a mal à la tête. Il se dit : « C’est une croix », et il s’en va dormir. »
Grand rire dans l’assistance.
Note : n’allez pas dire à votre patron que vous n’êtes pas allé travailler en invoquant la dernière réponse, il ne comprendrait pas, ce monde est bien trop déchristianisé ;-))
Marie-Paule
:-// Bonjour,
Votre site est très bien fait. Seulement les photos ne sont pas toujours mises à jour. En ce qui concerne le cathéchisme pour la première année, c'est bien Jeanine qui anime mais en compagnie de Nelly et moi même, Marie-Paule, je souhaiterais que se soit corrigé. Permettez moi de vous féliciter pour le site.
M.Paule
Luc
Dans un village, deux hommes s'appelaient Francis.
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.
Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.
Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier. Dieu consulte ses registres et lui dit :
-Très bien, mon fils. Tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d’or et un bâton en platine. Entre.
Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :
- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne.
Le prêtre est surpris :
- Pardon Seigneur, il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !
- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.
- Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C’était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, roulait comme un dingue et conduisait très mal.
Et moi, j’ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse.
Comment est-il possible qu’on lui donne la tunique en fil d’or et à moi celle-ci ?
Et Dieu lui répond :
- Non, mon fils, il n' y a aucune erreur. Nous faisons des évaluations et des bilans.
- Comment ?... Je ne comprends pas.
- Oui. Nous travaillons avec des objectifs. Durant 50 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient...
- Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait.
Mauricette
BONSOIR ,je trouve votre site très bien tenue ,formidable ,j'habite la région PARISIENNE ,
je ne connais pas de paroisse avec un site aussi bien tenue
félicitations a votre curé et a toutes les personnes qui participent
bien cordialement
Philippe De Groote
Votre site paroissial m'a vraiment enchanté. Bravo aux webmasters pour la merveilleuse réalisation. Je me suis promené sur votre site durant une bonne demi heure et l'ai trouvé aussi passionnant que plein d'humour.
J'ai appris plein de choses et retiens surtout celle-ci qu'il faut annoncer l'évangile et vous le faites vraiment très bien.
Bonne continuation d'améliorations de votre site.
Un paroissien de la Paroisse de Blocry qui vous invite à visiter notre site paroissedeblocry.
Nadette
Humour: Une petite ...
Deux prêtres catholiques discutent en marchant dans un jardin.
- Crois-tu que nous verrons un jour le mariage des prêtres ?
demande l'un.
L'autre de lui répondre :
- Nous non, mais nos enfants, sûrement !
William
Etant récemment à un colloque, j'ai entendu ce qui suit:
La Trinité devisait tranquillement de projets de vacances et
Dieu dit: Moi je vais cet été à La Mecque, je voudrais écouter ce qu'ils disent de moi.
Jésus dit: Moi je vais à Jerusalem, je dois y préparer mon retour terrestre.
Et le Saint-Esprit dit: Moi je vais à Rome, je n'y suis jamais passé.
Jules
La meilleure blague religieuse du moment…
Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d'un très, très vieux Juif qui se rendait deux fois par jour prier au Mur des Lamentations depuis toujours. Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur. Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche pour l'interviewer : « - Excusez-moi, monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom?
- Moshe Aknoun répond-il.
- Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?
- Plus de 50 ans répond-il.
- 50 ans !!! C'est in-cro-ya-ble !!! Et pour quoi priez-vous ?- Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans. Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain.
- Et que ressentez-vous après 50 ans de prières ?-
- J'ai l'impression de parler à un mur… »
Luc
Réflexions après lecture de Genvalsaintpierre.
L’athéisme est un péché, pour qui ? Qui est « coupable »? A qui la « faute » ?
Les juifs attribuent une partie de la situation à Dieu. Par exemple, c’est quand même Dieu qui a permis que Job perde ses biens !
La foi est un don de Dieu.
Pourquoi Dieu se rend-il coupable de ne pas donner la foi chrétienne à tous les hommes, aux bouddhistes et à tant d’autres personnes aussi sympathiques ?
Et à quel Dieu faut-il croire pour ne pas être en état de péché ?
De quel Dieu nous a-t-on parlé ? D'un "BON" Dieu qui envoyait en enfer un ouvrier qui travaillait le dimanche ou un catholique qui avait raté la messe du dimanche, du fait qu'il était arrivé seulement au Sanctus ? Pour l'éternité !!! Et "l'éternité, c'est long, surtout vers la fin", disait Woody Allen.
Luc
Luc
Je suis allé sur votre site, que je trouve formidable. Il manque, peut-être, une petite rubrique "humour et religion"

Bon sens québécois
Un trappeur canadien s'accuse à son curé : "Je ne me suis plus confessé depuis trois ou quatre ans. Vous comprenez, j'habite à plusieurs jours de distance de la paroisse.
- Prenez l'avion, dit le curé, en une journée vous aurez fait l'aller-retour.
- J'y ai déjà pensé, monsieur le curé. Mais, pour les péchés véniels, l'avion, c'est un peu cher, et pour les péchés mortels, c'est vraiment trop risqué.

Acte de foi
Emmanuel, 3 ans et demi, assiste à la messe avec sa mère. Elle initie son fils au mystère de la consécration : « Jésus va venir. » Et voilà que l'enfant de choeur sonne, puis sonne encore, puis sonne encore alors Emmanuel secoue la main de sa mère : "Maman, on sonne, va ouvrir"

Ne valait-il pas mieux d’appeler maman ?
L'alpiniste tombe de 150 mètres : "Mon Dieu, mon Dieu..."
Il s’écrase au sol et entend une voix : "Tu m’as appelé, je suis là. Je suis ton Dieu"
L'alpiniste, tout penaud : "Il… il n'y a personne d'autre?"