32 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Denise
Merci à Jean-Claude pour la belle célébration de la Veillée Pascale.
Félicitations en particulier à nos chorales et à leurs animateurs qui ont magnifiquement accompagné nos prières tout au long de la célébration.
Joyeuse fête de Pâques à tous :-D
Denise
Thérèse
Quelle belle réalisation que ce site Genval St.Pierre! Bravo pour la page d'accueil attractive
et originale. Il y a une mine d'infos qui sont clairement présentées.Merci de nous tenir ainsi
au courant de l'actualité paroissiale .
Yves Alberty (doyen
Bonjour aux anciens et nouveaux paroissiens de St.Pierre,

C'est avec plaisir que je viendrai, le jour de la Pentecôte, confirmer les 5 jeunes de la Paroisse, mon ancienne paroisse (82-88). Le nombre de jeunes chrétiens a fondu comme partout, c'est le petit reste, mais il y a de la joie, de l'intérêt pour ces jeunes d'un monde en croissance.
Bon courage aux deux mamans catéchistes et au P.Curé.

Encouragement aussi au site paroissial lien qui dépasse toutes les frontières de ceux qui sont en recherche ou qui veulent cultiver une réelle amitié avec les autres et ... le Christ. A bientôt, Yves.
Paul Humblet
Bonjour,

L'année prochaine, je vais habiter aux Papeteries de Genval qui m'amèneront à rejoindre votre communauté. Permettez-moi l'orgueil de porter le prénom du saint associé au "patron" de votre paroisse et d'en avoir lu les épitres.

M'étant également occupé du site de ma paroisse bruxelloise, je voudrais vous féliciter pour la qualité de votre site : bien étoffé et varié dans ses sujets ; propositions de réflexions ; lien même avec la communauté protestante toute proche ; ... Bref, un contenu bien riche qui me rend jaloux (hum, le vilain péché capital !) de n'avoir pas pu nourrir autant celui dont on m'avait confié la gestion.
Willy vanbilloen
Je vous félicite pour ce site à l'image de votre commuauté, simple, priante et vraie.
Etant un "chrétien sans communauté paroissiale", je suis ravi d'avoir l'occasion de participer à vos célébrations du samedi soir.
Sans prise de tête, humblement mais avec Foi, vous nous aider à cheminer vers Dieu ne tenant pas compte des "diktats" d'André-Gudule-Rombaut-Gertrude-Mutien-Marie-Joseph- . . . Léonard.
Bon vent et merci.
Willy vanbilloen
Frambouille
Superbe votre site, j'ai fait partie de la communauté paroissiale de Genval Saint Sixte dans les années 70. j'ai été dans la chorale Chantelasne.
J'ai habité pendant une douzaine d'années à Genval ensuite 28 ans à Bruxelles et je suis de retour à La Hulpe et heureuse d'y habiter depuis Septembre 2012. :)
Luc
Mal à la tête ? La bonne interprétation
A l’abbaye de Scourmont - celle qui fait la bière Chimay, capsule bleue – un prédicateur prêche la retraite à la trentaine de moines. Il explique : « Il y a une grande différence entre la vie à la Trappe et la vie dans le monde. Dans le monde, l’ouvrier se lève, il a mal à la tête. Il se dit : « C’est une tuile », il prend un cachet d’aspirine et s’en va travailler. A l’abbaye, le moine se lève, il a mal à la tête. Il se dit : « C’est une croix », et il s’en va dormir. »
Grand rire dans l’assistance.
Note : n’allez pas dire à votre patron que vous n’êtes pas allé travailler en invoquant la dernière réponse, il ne comprendrait pas, ce monde est bien trop déchristianisé ;-))
Marie-Paule
:-// Bonjour,
Votre site est très bien fait. Seulement les photos ne sont pas toujours mises à jour. En ce qui concerne le cathéchisme pour la première année, c'est bien Jeanine qui anime mais en compagnie de Nelly et moi même, Marie-Paule, je souhaiterais que se soit corrigé. Permettez moi de vous féliciter pour le site.
M.Paule
Luc
Dans un village, deux hommes s'appelaient Francis.
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.
Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.
Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier. Dieu consulte ses registres et lui dit :
-Très bien, mon fils. Tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d’or et un bâton en platine. Entre.
Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :
- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne.
Le prêtre est surpris :
- Pardon Seigneur, il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !
- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.
- Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C’était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, roulait comme un dingue et conduisait très mal.
Et moi, j’ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse.
Comment est-il possible qu’on lui donne la tunique en fil d’or et à moi celle-ci ?
Et Dieu lui répond :
- Non, mon fils, il n' y a aucune erreur. Nous faisons des évaluations et des bilans.
- Comment ?... Je ne comprends pas.
- Oui. Nous travaillons avec des objectifs. Durant 50 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient...
- Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait.
Mauricette
BONSOIR ,je trouve votre site très bien tenue ,formidable ,j'habite la région PARISIENNE ,
je ne connais pas de paroisse avec un site aussi bien tenue
félicitations a votre curé et a toutes les personnes qui participent
bien cordialement