32 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Lesage René
Bonjour Frédéric,
C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai consulté votre article sur le 33e de ligne, car le hasard de mes recherches m'a poussé à étudier le destin de 118 conscrits de l'an 1809 de l'arrondissement de Saint-Omer qui ont été enrôlés en mai 1808 dans ce régiment. J'y trouve mention d'un certain Charles Hubert Hénon qui, lors de la bataille de Koulm, a sauvé provisoirement l'aige du régiment avant d'être capturé, cet aigle qui se trouve probablement au musée de Vienne et dont vous publié une photographie. Je vous envoie la courte notice qui le concerne. A tout hasard, puis je utiliser, avec votre autorisation bien sûr, deux ou trois documents pour illustrer l'article qie je prépare? (des plaques, la photo de l'aigle)
Bien cordialement et bravo pour la qualité et la richesse de votre travail
René Lesage
Comité d'Histoire du Haut-Pays
62560- Fauquembergues

6164.- Hénon Charles Hubert, né le 22 février 1789 à Ardres, fils de Charles et de Marie Prince; 1,54 m; conscrit; réside à Ardres; bûcheron. Parcours militaire: 5e bataillon > 3e bataillon 1e compagnie ; caporal le 10 juin 1809; fourrier le 26 août 1810; sergent major le 20 février 1812; adjudant le 1e avril 1813;; campagne 1808, 1809 armée d'Allemagne, corps d'observation de l'Elbe en 1811; Russie et Moscou en 1812 ; blessé d'un coup de fusil au pied droit à Ratisbonne le 21 avril 1809; un autre à la tête à Wagram le 6 juillet 1809; prisonnier le 30 août 1813 à Koulm après une belle action d'éclat car, un quart d’heure avant sa capture, il a voulu sauver l’aigle du régiment qu’il saisit dans les mains d’un Russe qu’il tua d’un coup d’épée. Il ne peut tenir plus longtemps sous le feu de l’ennemi qui troua son shako et ses habits. Il rentra des prisons le 4 août 1814 et passa au 32e régiment d’infanterie le 13 août 1814. Il est licencié le 8 octobre 1815. Après 1815 : il devient marchand de bois et se marie à Saint-Pierre-les-Calais le 24 avril 1816 avec Adélaïde Victoire Bernard. Il est fait chevalier de la Légion d’Honneur, à une date inconnue, et meurt à Saint-Pierre-les-Calais le 11 décembre 1849 .
Frédéric
Bonjour
BERJAUD Frédéric
Merci beaucoup pour votre sympathique message, qui m'encourage à poursuivre ma démarche. Beaucoup de projets à venir pour satisfaire le plus grand nombre !
Bonne continuation dans vos recherches.
Frédéric
ollivier
Merci beaucoup pour votre site rempli d'informations pratiques sur les unités napoléoniennes.
Grâce à vous, j'ai réussi à mieux comprendre le système d'administration militaire où Napoléon gère ses troupes à l'unité près.
Et surtout, à débuter un travail de recherches perso sur les unités engagées en Espagne ; constitution, envoi de troupes, pertes aussi...
Peu de site permettent ce regard sur cet épisode napoléonien.
Merci pour votre travail forcément long et complexe.
Félicitations.
Agnes Guenard
Bonjour,

Je cherche à retracer la carrière militaire de mon ancêtre Prosper Violet ou Violet, conscrit 1806 dans le département du Mont Blanc. Je sais qu’il était à Danzig en 1815 puis qu’il s’est marié la bas….entre 1806 et 1815 c’est un trou béant puisque je n’ai ni son matricule ni son régiment…quels étaient les régiments présents à Gdansk ? Est ce que quelqu’un sait? Merci
BERJAUD Frédéric
Cher Christian
Merci pour l'intérêt porté à mon site; et pour votre question.
Concernant le tambour major du 13e léger, son uniforme n'est pas connu hélas; j'ai consulté ma base de données, inventaire de très nombreuses publications et sources, mais rien sur lui. J'en suis vraiment désolé.
Peut-être d'autres chercheurs tels que Y. Martin, sauraient vous répondre.
Pour info, un tableau de Thévenin donne le tambour en 1809 (prise de Ratisbonne de mémoire)
Bien cordialement
Frédéric
Piccini Christian
je cherche un dessin de tambour du 13e d'infanterie légère (de 1805 à 1812) (pour peindre 1 figurine).
pouvez-vous me renseigner ou l'obtenir?
remerciements
BERJAUD Frédéric
Cher Jean Marc
Merci pour votre message super sympa; c'est ce qui m'encourage à poursuivre mes recherches et à alimenter le site.
Je comprends tout à fait votre remarque sur le piratage des infos mises en ligne; chacun peut effectivement utiliser mes recherches, en faisant référence au site, mais effectivement, cela est rarement le cas. Cependant, je continuerai à fournir un max d'infos aux passionnés, car sinon, beaucoup de choses resteraient confidentielles et inexploitées.
Encore merci pour votre message
Frédéric
DELORME Jean-Marc
Bonjour,

Votre site est trop top.
Etant modéliste au 1/72 pour la réalisation de wargames figurines - Votre site est un moteur indispensable à la recherche historique dans sa globalité. Le piratage de vos données est totalement inadmissible

Espérant que vous mainteniez l'exercice de vos recherches et sa diffusion... C'est trop important
Nicolas
J'ai découvert hier votre magnifique site.
Je me plonge, depuis, avec joie dans la lecture de vos articles passionnés, passionnants et qui apportent au quasi néophyte de l'armée napoléonienne que je suis pleins de réponse à mes multiples questions : comment s'organise concrètement un régiment, dispose-t-il d'un dépôt- je sais que oui maintenant- à quoi ce dépôt sert-il.... ?

Merci à vous pour votre travail ciselé.

PS ; je suis en train de recenser, pour un site de généalogie, un registre de soldats du 149e de ligne.
Si l'envie vous dit d'écrire sur cette unité... Sourire.