74 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
Claire
Ma Veve, tu resteras à jamais dans mon cœur. Nous avons la chance d’avoir une de tes filles. Elle te ressemble tant, tu lui as transmis ton caractère , ta gentillesse, ta beauté .... tu vas retrouver ton Papa que tu aimais, qui te rassurais... je t’aime
nathalie
Mais quelle tristesse, le sort s'acharne... Calia dit au revoir à sa maman et moi, je vous embrasse très, très fort
Claude
Que dire, ... rien, les larmes me coulent le long des joues, la gorge est serrée et les souvenirs de cette petite boule de poils qu' Annie tenait dans son manteau tout au long de cette nationale 2006 ou la pluie s'était invitée. Nous avions notre boutchou Braise, 15 jours plus âgée en bout de laisse (et dans les bras aussi, ainsi que sa soeur partie au canada) , je m'en souvient comme si c'était hier. Rip gentille Dayou, fait un câlin à ma Braise pour moi . Je suis si triste pour vous mes amis, beaucoup de courage dans cette dure épreuve. Bises
Caoline et Marie
Très émue par le départ de votre petite Haïda tant redouté et par votre lettre d'adieux, plein de bises affectueuses mais impuissantes à vous consoler.
Claire
Aurevoir, Beau et gentil Brigand.
toutes mes pensées à Charlotte et bien sur à Annie et Denis
Ebene et Djill
Bravo les petits,
la vie continue !
Vahia et Caoline
Encore une douleur de plus pour vous en ce mois de septembre, nos chiens et nos chats sont vraiment de précieux trésors de tendresse et d'affection. Quelle tristesse quand ils nous quittent ! je vous envoie toute notre affection en signe de solidarité devant votre chagrin. Laurent et Marie
annie et serge
je suis tellement triste pour vous deux une nouvelle peine qui s'ajoute a la précédente Serge et moi pensons tres fort a vous . Toute notre amitiée doublée de bisous .
Ebène et Djill
Nous vous adressons toute notre affection pour espérer atténuer votre peine.
Claude
Aucun mot ne pourra vous faire passer la douleur de ces instants effroyables qui nous les retirent bien trop tôt. Mais sachez mes amis, que mes pensées vous accompagnent. Rip ma douce Tiwoué, que les douces prairies de là-haut te permettent à nouveau de gambader avec les autres qui t'ont précédés. Bisous.