34 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
Lazare Ki-Zerbo
Honorable Doyen Makhtar Mbow,

En ce jour béni de votre centenaire, le Centre international Joseph Ki-Zerbo/N'an laara an saara, par ma voix, vous adresse ses plus filiales salutations, et vous souhaite santé et longue vie.

Ce n'est sans doute pas un hasard: nous avons tenu aujourd'hui l'Assemblée générale constitutive du Centre international Joseph Ki-Zerbo pour l'Afrique et sa Diaspora.

Avec votre soutien indéfectible, Joseph Ki-Zerbo a pu impulser la grande pyramide de l'Histoire générale de l'Afrique.

Puisse le Tout Puissant vous accorder de prodiguer longtemps encore vos sages conseils, si précieux pour la quête de liberté des peuples africains!
Joyeux anniversaire !

Lazare Ki-Zerbo
Coral Brathwaite
Bien cher Monsieur Mbow,
C’est avec une grande joie que je vous envoie mes sincères félicitations lors de votre centenaire. Votre vie et vos écrits sont pour moi une grande inspiration et je tiens à vous remercier pour toute l’énergie que vous avez mise dans le développement du peuple africain et de son diaspora, y compris des citoyens de Trinité et Tobago tels que moi.
Étudiante en Relations internationales à Sciences Po en 1974, je vous ai rencontré lors d’un déjeuner de personnages caraïbéens soutenant votre candidature à la position de Directeur général. Vous m’avez alors encouragée à faire un jour une demande d’emploi à l’UNESCO, ce que j’ai fait trois ans plus tard, après avoir soutenu ma thèse de Doctorat de l’Université de Paris en Littérature comparée, sur le Thème de la colonisation dans les romans de l’Afrique de l’ouest francophone.  
C’est ainsi que j’ai eu l’honneur de servir à l’UNESCO d’abord, de 1977 à 1982, dans la Section Relations avec les banques de développement de CPX et puis, de 1982 à 1984, comme chef de la Section Recrutement du personnel de la catégorie Services généraux. Une occasion pour enfin travailler dans mon propre pays m’a fait partir pour travailler comme Chargée des Relations extérieures de la Banque centrale de Trinité et Tobago.
Les leçons que j’ai apprises en vous observant à la tête de l’UNESCO m’ont pleinement servie tout au long de ma vie professionnelle, comprenant un séjour au PNUD en Haïti (occasionnant retrouvailles avec Serge Vieux et Kessler Clermont en 1990-1991) et qui a fini avec 16 années passées au Fonds monétaire international à Washington, DC.
Je suis fière de vous, Amadou Mahtar Mbow.  Vous avez servi d'exemple à tant de vos disciples à travers le monde! Recevez, en cette journée de votre centenaire, l’expression la plus sincère de toute mon admiration et de mes profonds remerciements pour avoir mis tous vos efforts, avec tant de dévouement et d’éloquence dans le développement de l’Afrique et de son diaspora. 
Au nom de toute la Caraïbe, je vous en remercie vivement.  
Happy 100th Birthday and many happy returns of the day from beautiful Barbados, où j’ai pris ma retraite!
Amitiés profondes,Coral Brathwaite (anciennement Peterson)
CESAG Civilisations
Cher Professeur,
Au nom de toute la commumauté Africaine, le département CESAG LANGUES ET CIVILISATIONS vous souhaite un excellent centenaire et une santé de fer pour nous accompagner davantages.
Mame Bassi Mbaye
Evgenia Zivkova
TO
AMADU MAHTAR M’BAU


Dear Mr. M’Bou,

We, the children who took part of the First International “Banner of Peace” Assembley would like to congratulate you on your 100 years birthday anniversary and wish you health and longevity.

The Assembly, which you took part as UNESCO’s Director General Patron, was an honorable initiative that shed a light on children to the public attention. You are a great example how we could work with children to give them better opportunities for the future.

Back in 1979 Ludmila Zhivkova realized that there is nothing more significant than children, and how they can develop and become Ambassadors of their own countries.

We live in strange and turbulent times, that’s why the Assembly’s slogan “Unity, Creativity, Beauty” is more relevant than ever.

Let’s unite out positive thinking and our hearts for a better and brighter future!

Once again – Happy Anniversary!

Kind regards,
Evgenia Zivkova- Chairman of the “Ludmila Zhivkova – Banner of Peace” Foundation
And all our Bulgarian children who took part in the First International Children’s Assembly “Banner of Peace”
Evgenia Zivkova
TO
AMADU MAHTAR M’BAU


Dear Mr. M’Bou,

We, the children who took part of the First International “Banner of Peace” Assembley would like to congratulate you on your 100 years birthday anniversary and wish you health and longevity.

The Assembly, which you took part as UNESCO’s Director General Patron, was an honorable initiative that shed a light on children to the public attention. You are a great example how we could work with children to give them better opportunities for the future.

Back in 1979 Ludmila Zhivkova realized that there is nothing more significant than children, and how they can develop and become Ambassadors of their own countries.

We live in strange and turbulent times, that’s why the Assembly’s slogan “Unity, Creativity, Beauty” is more relevant than ever.

Let’s unite out positive thinking and our hearts for a better and brighter future!

Once again – Happy Anniversary!

Kind regards,
Evgenia Zivkova- Chairman of the “Ludmila Zhivkova – Banner of Peace” Foundation
And all our Bulgarian children who took part in the First International Children’s Assembly “Banner of Peace”
Rossitza Lissitchkov
Dear All,
We represent BG Foundaton Children's Assembly Banner of peace in Bulgaria. 40 Years ago, Mr. Mbow was in Bulgaria and participated in the event of the International children's Assembly. We would like to send a congratulatory letter and some pictures with him. Can you, please assist us, to do the above. We would be glad to participate the event.

BR,
Babacar NDIAYE
Bonjour,
Un symbole et un monument vivant pour un pays comme le Sénégal. Nous ne pouvons que vous souhaiter longue vie et pleine de santé comme le dit l'adage on ne peut que souhaiter cela à un petit éléphant sachant qu'à l'âge adulte il sera grand.
Cordialement
SOME Teonbaore
Je suis très heureux de retrouver ce grand homme qu'est M Matar Mbow. Vous figurez parmi les rares africains qui méritent la dénomination d'intellectuel. Malheureusement nous autres africains excellons à ne jamais reconnaitre nos grands hommes... Bien au contraire nous nous ingénions à les détruire. Comment comprendre que les pays africains n'avaient pu soutenir et se battre a mort pour votre clairvoyance: le Nouvel Ordre de l'Information? Que serait l'Afrique aujourd’hui devenue? Quel rendez vous manqué de l'Afrique avec son Histoire!
Comme je vous l'exprimais dans un échange épistolaire dont vous m'aviez fait l'honneur en 1987 88, je vous réitère toute ma fierté et toute mon admiration d'avoir des grands frères comme vous qui avez tracé le chemin; et y êtes resté fidele depuis votre jeunesse malgré toutes les vicissitudes de toutes les sortes. Un grand Merci de tout cœur de toute l'Humanité et plus particulièrement de l'Afrique pour toutes ces souffrances endurées depuis votre vie étudiante et professionnelle jusqu'a votre retraite dans votre combat pour la dignité humaine, pour l'Afrique. Vous nous donnez l'espoir et le courage pour nous battre.
MERCI tout simplement
SOME Teonbaore

[A nous tous qui aimons notre frère, notre fils, notre grand père, notre ami ... ou tout simplement l'homme humain qu'est le Pr Mbow, je lance la proposition de prendre des initiatives afin d'honorer la vie, les actions et les idées du Pr Mbow de son vivant afin qu'il voie lui même que ses idéaux ne sont pas restés sans écho. C'est un devoir pour nous. Ce n'est que justice. SOME tampla@free.fr]
MOHAMED MOCTAR SOUGO
Pape Amadou Makhtar MBOW, vous êtes une fierté pour moi, un espoir qui permet de croire encore à loi Foi à l'intérêt général.
Nous avons devoir d'accompagner dans la dignité le processus des ruptures nécessaires pour un développement éthique, social et
économique de notre Pays.
Suivre votre, c'est œuvrer pour un monde plus juste, plus humain.
MERCI PAPA
chinetor
le temps des peuples ,pour moi c'est l'n des meilleurs livre qu'Amadou a pu ecrire et j'aimerais bien lire cet ouvrage.