113 messages   
Vous devez saisir des informations valides
Nouveau message
Archilla Jean-Claude
A nos amis,
Les championnats d’Europe 2018 Glasgow-Berlin sont terminés. Des médailles (Or, Argent, Bronze) viennent honorer les performances de tous ces champions… Et dans ce cas ils peuvent affirmer avoir réalisé une prestation parfaite. Une médaille, c’est un trophée que l’athlète portera à jamais sur sa carte de visite. Au-delà des résultats je retiens une merveilleuse idée de rassembler toutes les disciplines sportives sur une même période, comme aux jeux olympiques. Puis je suis interpellé par le jeune âge de certains vainqueurs moins de vingt ans, tout juste sortis des juniors. Nos chaines publiques nous ont régalés sur une large diffusion d’images de certaines disciplines que l’on ne voit pas habituellement : le plongeon, la perche, la natation en eau libre de 25km. Cette dernière épreuve c’est plus de cinq heures de nage dans les eaux du Loch Lomond (Glasgow). A ce niveau il faut des moyens techniques et humains importants, Bravo à tous.
Pour le cyclisme au Keirin, la médaille OR de Mathilde Gros (Provence)19 ans, est un gage d’un bon avenir cycliste piste comme celui de Clara Sanchez à ce jour à la direction du pôle France.
Toutes les disciplines font éclore des champions de plus en plus jeunes. Tout est mis en œuvre pour aller conquérir des titres. Les athlètes sont suivis psychologiquement et méthodiquement. Dans ce monde de dualité, où le bien et le mal sont placés sur chaque plateau de la balance, l’équilibre du juste milieu est bien fragile.
Sommes-nous toujours dans le plaisir de participer ou de conquérir des marchés ?
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
A nos amis
C’est la fin de ce Tour de France 2018 l’équipe SKY a dominé ces trois semaines de la tête et des épaules… Incroyable la différence avec les autres équipes, elles ne sont pas au même niveau. Chaque jour l’équipe britannique a imposé sa méthode a maitrisé la course. A moins d’un accident toujours regrettable, personne n’était en mesure de contrarier sa victoire, bravo à l’équipe et au vainqueur., Geraint Thomas un beau vainqueur.
J’ai le souvenir de l’époque où nous étions chaque jour en Oranie à écouter devant notre radio les commentaires cyclistes du grand reporter Georges Briquet, nous vivions l’étape quel bagou.
Nous allions tous les jours au kiosque à journaux acheter l’Echo du soir afin de jouer aux pronostiques du jeu vainqueur de l’étape. Nous tenions un cahier pour d’autres un tableau, afin de tenir à jour le palmarès de chaque coureur sprinter, rouleur, grimpeur. C’était notre devoir de vacances bien agréables du mois de juillet… Mes gains étaient minimes à croire que mes notes sur mon cahier ne correspondaient pas à la réalité du moment. Une belle époque heureuse qui reste encore en mémoire à chaque Tour de France.
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
À nos amis,
J’ai consulté la carrière de Clara Sanchez sur notre site…Un super bravo, le mot n’est pas trop fort.
Bon sang ne saurait mentir !
Un demi-siècle sépare ces deux photos, c’est ainsi que Fernand Soro notre webmestre s’exprime par un titre. Il met en évidence la photo de Antoine Sanchez oran-1954 le grand-père et celle de la petite fille Clara Sanchez Melbourne -2004.
De nombreuses pages sur l’évolution de Clara dans le cyclisme de compétition sont significatives sur le travail accompli pour arriver à un tel résultat. On y revient à plusieurs reprises, ce n’est pas à la portée de tous les professionnels aux qualités requises. À l’alignement de tous ses titres, je plagie Fernand Soro…Chapeau Madame…
« Si j’ai pu procurer du plaisir aux anciens d’Oranie, cela me remplit de bonheur. J’ai toujours en moi la culture et l’éducation de ma famille ainsi que de mes origines » le 15 mai 2018 -Clara Sanchez
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
À nos amis,
Le vélo à assistance électrique(VAE), intéresse nos anciens, ceux qui pédalent chaque semaine, ils sont encore quelques-uns. Un de nos amis m’affirmait qu’il avait de la difficulté à suivre son fils dés que la route s’élevait. Je suis derrière comme d’habitude, j’ouvre la bouche comme un poisson dés que je m’essouffle, aucun son ne sort et il faut qu’il m’attende. J’ai décidé d’équiper mon vélo d’une assistance électrique…Depuis je peux causer à ses côtés sans perdre mon souffle. Comme une boîte à vitesse, j’ai cinq positions sur mon boitier sur le cintre …C’est magnifique, je me demande pourquoi, je n’ai pas pensé bien avant.
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
À nos amis
La saison cycliste des grandes épreuves vient de commencer…C’est le moment que j’apprécie. Ces classiques début du calendrier sont pour des athlètes durs au courage, au temps exécrable qui lamine le corps des forçats de la route en fin de compte. Le froid, le vent, la pluie rien de plus
Inconfortable pour sortir à vélo et être malade. Paris-Nice, Milan- San-Remo, Gand-Wevelgem de nombreuses chutes sur des portions de route étroite où tout le monde veut passer devant pour ne pas perdre contact avec la tête…L’éternel situation des courses cyclistes aux abords des endroits stratégiques « ça passe ou ça casse », il en fut ainsi lors de ces trois épreuves.
Je me suis souvenu lors d’un Paris-Nice en mars 1963 Joseph Carrara lors de la dernière étape télévisée pour l’arrivée à Nice était détaché avec une minute d’avance. Chute brutale contre une voiture qui devait jamais se trouver à cet endroit.IL était transporté complétement défiguré à l’hôpital St Roch. Deux mois dans le même lieu pour se remettre. Une grande frayeur pour sa famille.
Heureusement il reprit tous ses moyens pour remonter à vélo et continuer à gagner des courses.
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
À nos amis
Déjà fin février, le temps passe vite…j’ai souvenir d’un long week-end à VÈLO-PASSION au Palais de la foire en Avignon. Un record de jeunes participants à différentes épreuves cyclistes, un bel hommage lu dans la presse au point de renouveler ce magnifique spectacle de jeunes cyclistes l’année prochaine…Le vélo est toujours bien vivant.
Et puis ce début de saison où le froid a perturbé les épreuves cyclistes…Il fallait avoir du courage pour attendre au bord de la route le passage des coureurs.
Une pensée pour le Criterium cycliste de l’Écho d’Oran, la date du dernier le 21 février 1960 Gilbert Salvador et Marcel Fernandez étaient parmi les compétiteurs… Puis retour en métropole…
Souvenirs…Souvenirs…
L’amitié en partage
Archilla Jean-Claude
À nos amis
Emile DESBOIS ancien de la "Roue d'Or Oranaise" est décédé le (10.01.2018),
Il allait avoir 101 ans au mois de février prochain.
Information reçue par Jacques Combes.
Aux familles touchées par ce deuil, L’amicale de l’Oranie Cycliste présente ses plus sincères condoléances
La Rédaction
Archilla Jean-Claude
À nos amis,
Le 19 décembre 2017, René Laugier a été honoré par son club le « Saint James Vélo-Club Montélimar » pour 44 ans de bons et loyaux services. Depuis 1973, il officiait à divers postes : commissaire de course, dirigeant, caméraman. Il diffuse le contenu de ses reportages sur sa page Facebook et celle de son club.
Remise de la médaille par son Président en présence de la presse « Le Dauphiné ».
L’amicale de l’Oranie Cycliste félicite chaleureusement notre ami pour cette récompense bien méritée, bravo.
L’amitié en partage
André Seuté
Je viens de recevoir le bulletin de l’Oranie cycliste N°174, où j’ai vu sur la première page tous les anciens présents femmes et hommes aux retrouvailles 2017 au Pontet dans le Vaucluse.
Belle photo qui montre la joie de chacun à se retrouver autour d’une table et de discuter entre amis. Des moments privilégiés qu’il faut entretenir tant que la santé le permet.
Le bulletin est un lien indispensable qui nous donne des nouvelles des amis.
J’aime lire les histoires et apprendre de chacun.
J’en profite pour vous souhaiter une bonne et heureuse année à tous les amis de l’EX CRO.
La santé toute la santé morale et physique, j’en connais le prix chaque jour vu ma condition précaire,
Je suis bien entouré par mon épouse Esther, mes enfants et petits-enfants et j’ai un bon moral.
Meilleurs vœux pour 2018
André
Christiane Garcia
Je souhaite à toute l’équipe et aux anciens de l’Oranie cycliste, mes meilleurs vœux pour l’année 2018. Le décès de Robert Perez m’a énormément peiné. C’était un ami sincère et apprécié de mon mari Jean Garcia. J’ai adressé mes condoléances à Paule son épouse et lui souhaite une bonne santé, bien qu’en pareille circonstance, il faut du temps pour reprendre le cours de sa vie.
Amitiés
Christiane Garcia