742 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 30-09-2012 à 22:25:36

hamza a écrit...

...ce n est pas l avenue boensch il s agit de la rue pommier contigue avec cette avenue , les dernieres villas situees sur le flanc gauche semblent sur une falaise avec vue sur mer on peut voir aussi cette grande maison au milieu de son ranch avec beaucoup d arbres fruitier , jean vous pouvez voir la photo de cette avenue dans ce site , peut-etre ça vous permettra d amonceler vos souvenirs .amicalement
Le 30-09-2012 à 22:10:24

hamza a écrit...

bonsoir tout le monde , jean , vous dites qu il y avait un couple l epouse allemande , je dois dire c etait un jeune couple , elle etait blonde lui est un algerien , quant a mahmoud le rouquin et mince aux yeux clairs , son pere tire a quatre epingles , avec un front legerement degarni n etait pas caders dans une societe mais n riche proprietairece petit coin cote nord de ce fort c est un cul-de-sac il y a de tres belles villas ,tres calme on entend que le chant des oiseaux ...
Le 28-09-2012 à 10:17:18

Jean HUG a écrit...

Bonjour,
Hamza : je ne me rappelle plus du nom des voisins. Je me rappelle quand même d'un couple dont la femme était allemande. Ils habitaient un peu plus loin entre notre maison et celle des Filleul, sur la gauche. Nos voisins directs : je crois qu'1 couple s'appelait Decosse ou un nom de ce genre. De l'autre côté la très grande et très belle maison avec un grand jardin : je ne me rappelle plus des noms des gens qui se sont relayés. Les derniers que j'ai connu avec au moins un fils qui se prénommait Mahmoud. Le père devait être un cadre important dans une grande société vraisemblablement "nationale".
Il y avait aussi des enfants dans le quartier dont un petit fluet et roux....
Mes souvenirs sont eux de plus en plus flous.

Le 25-09-2012 à 20:56:33

hamza a écrit...

bonsoir tout le monde , jean avez-vous connu en 1964 dans cette avenue boensch deux anciennes famille leonard et canto , cette graNde villa blanche ou residait le patron de la maison ANSSENS n avait-elle pas le nom de TANAGRA sur la face principale ,on pouvait le lire facilement . amicalement
Le 25-09-2012 à 11:41:00

Jean HUG a écrit...

Bonjour,
Après avoir relu certaines pages de ce livre d'or j'ai bien confirmation que la dame qui est prénommée Fatima, parlait bien du patron des établissements HANSSENS d'Hussein-Dey. Le patron de l'époque s'appelait René Filleul. Auparavant c'était son père qui dirigeait l'entreprise. René Filleul avait 2 frères qui s'appelaient Robert et Pierre. La femme de Monsieur Filleul (père) était autrichienne d'origine. René avait un problème physique qui entraînait une claudication. Mes parents connaissaient très bien les Filleul. Mon père était employé dans cette société puis en 1964 nous avons rejoint la France à Vitrolles dans les Bouches-du-Rhône.
Je n'ai qu'un très vague souvenir de la dame qui travaillait dans cette maison. Elle avait en effet un enfant.

Le 24-09-2012 à 13:26:07

Jean HUG a écrit...

Hamza,
Je me rappelle bien de cette rue étroite (avenue Boensch), par contre pas du numéro où nous habitions. A côté je me rappelle qu'il y avait une très grand maison avec un grand jardin. Elle était habitée par un cadre important d'une grande société. A l'indépendance, les personnes sont parties et ont été remplacées par des algériens. Ils avaient au moins 1 fils qui s'appelait Mahmoud et qui était le seul invité à ma communion.
Dans mon message précédent je ne parlais pas des établissements Berliet mais des établissements Hanssens qui fabriquaient des bennes et des remorques à Hussein-Dey rue de Constantine. Le patron des établissements Hanssens s'appelait Filleul et habitait une grande maison toute blanche avenue Boensch. Un peu plus loin que la nôtre. Je ne sais pas si Fatima dans son message du 3 juin 2010 (!) parlait de cette maison et de ce monsieur Filleul...

Le 24-09-2012 à 08:42:12

Evelyne Guibert With a écrit...

Et Couderc effectivement! je reviens tres bien ce magasin! On devait y aller souvent! Il y avait une boulangerie a cote du cafe je pense....Pas Galatea...je ne crois pas! Qui s'en souvient? Ah! Mon pere allait chez le coiffeur Cabot!!!

Le 24-09-2012 à 08:39:23

Evelyne Guibert With a écrit...

Bonjour a tous! merci Hamza des precisions quant a mon chemin ecolier! Je me souviens bien de certaines rues mais pas forcement des noms! par contre, les magasins sont tres presents dans ma memoire. L'ancienne poste, j'y allais avec ma grand-mere ainsi qu'au marche en face de chez Roca (chaussures! Je vois qu'Yvette et moi avons les memes gouts! Les chaussures mais surtout les gateaux et les glaces de chez Gers!). Mlles Vigneron....oui, je me souviens de leur magasin aussi et d'autres: Martinache? Narbonne, la pharmacie (Christine etait dans ma classe!).
J'espere bien y retourner un jour! Anny, on devrait y aller ensemble, avec Yvette aussi! Et d'autres!
Bon, envoyez-moi du soleil car ici...c'est le deluge!
Amities a tous.

Le 23-09-2012 à 17:37:31

hamza a écrit...

bonjour tout le monde, pour yvette , pourtant il y a bien une ancienne poste face la droguerie couderc vous l avez oublie , pour jean , cette avenue boensch je connais tres tres bien un peu etroite , serpentee et une petite grimpette , je veux bien connaitre cette villa occupee par vos parents en 1964 quelque temps ,est-ce un hazard nous avions quitte ce quartier cette annee meme , quant a la maison berliet (attelier macanique se trouvait bien a hussein-dey rue de constantine a cote d une station d essence et face le cimetiere chretien .AMICALEMENT
Le 22-09-2012 à 23:12:00

Yvette Mayen-Caucat a écrit...

Bonjour à tous. Oui, je me rappelle de l'ancien marché. Il était à un angle de rue et en face à l'autre angle, il y avait le magasin de chaussures de MMe Roca. Puis le nouveau marché se trouvait à côté de la mairie. Ma mère achetait les légumes chez Garidi.
Oui, Jean, l'Avenue Boensch se trouvait sous le fort. Elle porte le nom de mon aïeul qui fût le 1er maire de Kouba. C'était un Alsacien qui avait émigré en Algérie en 1832 alors que l'Alsace était donnée aux Allemands. Moi aussi j'ai fait la communion avec le père Guichard en 1961