737 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 22-10-2012 à 20:18:25

Evelyne Ripoll-Béles a écrit...

Bonjour à tous,
cet échange de souvenirs entre vous tous me permet de me manifester et de remonter à la surface. Je me souviens de l'ancienne poste (en face du coiffeur Cabot, de l'arrêt de bus en provenance d'Alger, de la charcuterie qui sentait si bon quand on descendait du bus), je me souviens de l'ancien marché à l'angle de la rue en face de chez M. et Mme Rocca, elle au magasin et lui dans sa cordonnerie. Quant à moi, j'habitais presque en face du Monoprix dont le terrain était au départ la propriété d'un marchand de bois où nous allions acheter nos réserves pour l'hiver. Cela sentait bon le bois coupé et on entendait les scies en action. La rue qui était en face de ce monoprix descendait et passait devant des immeubles - faisaient-ils partie de Nobleterre ? et au bout de cette rue, à main droite, il y avait autrefois un dispensaire.
Voilà quelques souvenirs qui remontent....(on en garde pour la prochaine fois !)
Amitiés Koubéennes à tous.
Evelyne.
Le 22-10-2012 à 09:51:19

Evelyne Guibert With a écrit...

Bonjour tout le monde,
Mohamed, j'ai moi aussi habite Rue Abbe Bresson quand j'etais toute petite, dans un immeuble, en face de la boulangerie je pense!!
Mardi dernier, j'ai eu la joie de rencontrer Yvette....a Londres ou elle a passse quelques jours avec des amis. Extraordinaire hein de se retrouver, 50 ans plus tard, sous le ciel gris (mais sympathique) de Londres, si loin de notre Kouba! Amities a tous!
Le 11-10-2012 à 13:56:35

Mohamed a écrit...

Message destiné à Faïza avec retard:
Avant de quitter Kouba pour l'autre rive de la mer...j'ai habité au dessus de la boulangerie ex rue Abbé Bresson c'est le numéro 13 notre appartement faisait le coin de la rue exactement au dessus de la boulangerie, de là il faut pas me demander a qui elle appartenait, avant de venir habiter là j'ai habité 21 rue Vautrin pas très loin de la famille Assari, Amirouche, Ksouri, Lamazou etc...

Le 04-10-2012 à 21:01:49

hamza a écrit...

bonsoir tout le monde , oui yvette il y a bien cette jolie petite villa au fond de l impasse pommier , construite au milieu de quelques pins d alep ;sur pilotis avec son balcon qui domine la baie d alger il y avait aussi un chien avec sa niche en bois juste a l entree de la maison j ai toujours pense cette villa appartenait a l armee bien sur selon l endroit , cette famille avait comme voisin madame girard l enseignante a l ecole filles voinot de kouba. amities
Le 04-10-2012 à 11:25:57

yvette Mayen-Caucat a écrit...

Bonjour, Au fond de la rue Pommier ou Boensch, il y avait je m'en souviens de grandes maisons dans les arbres et qui dominaient la baie d'Alger. Dans l'une d'elles, tout à fait au fond de l'impasse habitait une amie de ma mère Mme Marchand que j'ai toujours connue seule, veuve sans doute, son mari était peintre et avant de partir elle nous a donné un tableau représentant Alger et son port. Je l'ai toujours au mur du salon.
Le 30-09-2012 à 22:25:36

hamza a écrit...

...ce n est pas l avenue boensch il s agit de la rue pommier contigue avec cette avenue , les dernieres villas situees sur le flanc gauche semblent sur une falaise avec vue sur mer on peut voir aussi cette grande maison au milieu de son ranch avec beaucoup d arbres fruitier , jean vous pouvez voir la photo de cette avenue dans ce site , peut-etre ça vous permettra d amonceler vos souvenirs .amicalement
Le 30-09-2012 à 22:10:24

hamza a écrit...

bonsoir tout le monde , jean , vous dites qu il y avait un couple l epouse allemande , je dois dire c etait un jeune couple , elle etait blonde lui est un algerien , quant a mahmoud le rouquin et mince aux yeux clairs , son pere tire a quatre epingles , avec un front legerement degarni n etait pas caders dans une societe mais n riche proprietairece petit coin cote nord de ce fort c est un cul-de-sac il y a de tres belles villas ,tres calme on entend que le chant des oiseaux ...
Le 28-09-2012 à 10:17:18

Jean HUG a écrit...

Bonjour,
Hamza : je ne me rappelle plus du nom des voisins. Je me rappelle quand même d'un couple dont la femme était allemande. Ils habitaient un peu plus loin entre notre maison et celle des Filleul, sur la gauche. Nos voisins directs : je crois qu'1 couple s'appelait Decosse ou un nom de ce genre. De l'autre côté la très grande et très belle maison avec un grand jardin : je ne me rappelle plus des noms des gens qui se sont relayés. Les derniers que j'ai connu avec au moins un fils qui se prénommait Mahmoud. Le père devait être un cadre important dans une grande société vraisemblablement "nationale".
Il y avait aussi des enfants dans le quartier dont un petit fluet et roux....
Mes souvenirs sont eux de plus en plus flous.

Le 25-09-2012 à 20:56:33

hamza a écrit...

bonsoir tout le monde , jean avez-vous connu en 1964 dans cette avenue boensch deux anciennes famille leonard et canto , cette graNde villa blanche ou residait le patron de la maison ANSSENS n avait-elle pas le nom de TANAGRA sur la face principale ,on pouvait le lire facilement . amicalement
Le 25-09-2012 à 11:41:00

Jean HUG a écrit...

Bonjour,
Après avoir relu certaines pages de ce livre d'or j'ai bien confirmation que la dame qui est prénommée Fatima, parlait bien du patron des établissements HANSSENS d'Hussein-Dey. Le patron de l'époque s'appelait René Filleul. Auparavant c'était son père qui dirigeait l'entreprise. René Filleul avait 2 frères qui s'appelaient Robert et Pierre. La femme de Monsieur Filleul (père) était autrichienne d'origine. René avait un problème physique qui entraînait une claudication. Mes parents connaissaient très bien les Filleul. Mon père était employé dans cette société puis en 1964 nous avons rejoint la France à Vitrolles dans les Bouches-du-Rhône.
Je n'ai qu'un très vague souvenir de la dame qui travaillait dans cette maison. Elle avait en effet un enfant.