309 Messages   
Vous devez saisir des informations valides
Aperçu
Le 25-10-2010 à 06:50:02

JHCO a écrit...




News:

24/10/2010 - Avec Lady Gaga et Johnny Hallyday 50 mn inside explose son audience


Hier à 18h50, l'émission 50 mn inside, présentée par Sandrine Quétier et Nikos Aliagas a réalisé son record d'audience en millions de téléspectateurs et en part d'audience sur les individus 4 ans et + depuis la rentrée avec 4 millions de téléspectateurs soit 24% de Pda et 30% de Pda sur les femmes de moins de 50 ans RDA*. L'émission se place également en tête des audiences.

Avec des sujets sur des artistes comme Lady Gaga qui a annulé ses concerts parisiens du week-end et Johnny Hallyday qui prépare son retour, il était prévisible que les nombreux fans de ces deux artistes seraient au rendez-vous ..

Le 16-10-2010 à 06:52:09

JHCO a écrit...


Entre Monsieur Schmoll et Johnny Hallyday, c’est cinquante piges de franche amitié. Quand Jojo était au plus mal, Eddy l’a joué discret.
Ils ont partagé ensemble le goût des vespas colorées, des bagarres dans les salles de concert, des litres de scotch aussi. Ils ont connu une gloire insensée dans une France qui recherchait ses héros dans le miroir américain qui s’imposait au monde dans l’après-guerre. Là-bas, c’était Elvis Presley, Chuck Berry… Ici, c’est Eddy Mitchell et Johnny Hallyday. Les deux artistes ont traversé le siècle, puis le millénaire, avec toujours le même respect mutuel.
Aux heures sombres vécues par l’idole des jeunes, lorsqu’il était hospitalisé aux Etats-Unis, Eddy Mitchell était à ses côtés. Pas physiquement comme d’autres (Nikos, Patriiiiiick, pour ne citer qu’eux)… « J’étais inquiet pour sa santé », explique Monsieur Eddy dans Le Parisien, « Le reste, je m’en fous. Le côté scandale, le chirurgien véreux… On est dans un mauvais film. Je ne me suis pas déplacé lors de son hospitalisation parce que je n’avais pas envie de voir mon pote avec des tubes partout et dans le coma, ça ne sert à rien. J’ai attendu qu’il se retape et on s’est vus à Paris. On s’appelle tous les trois-quatre jours. Il va très bien », affirme l’interprète du Cimetière des éléphants.
Bref, une amitié solide comme le roc, ou le rock si vous préférez.
P.L.N
Le Parisien


Le 13-10-2010 à 06:51:20

JHCO a écrit...

JOHNNY, une passion française par Jean-Francois Brieu
Editions du Layeur - 7 novembre

On parle aujourd’hui de Johnny Hallyday comme d’un monument. Notre Monument Valley a nous, en quelque sorte. En 2000, alors qu’il devait se produire aux pieds de la tour Eiffel, certains journalistes n’hésitaient pas a risquer la comparaison : d’un coté, la "dame de fer"; de l’autre, l’homme de roc(k). Il est certain qu’on ne déplace pas la statue démesurée de cet artiste hors normes comme on bouge un rendez-vous sur un carnet professionnel. Le site "Johnny Hallyday le Web" dresse a cet égard un petit listing qui a de quoi faire réfléchir.
-Johnny H., 50 ans de carriere, 1 014 chansons officiellement accessibles, 704 auteurs-compositeurs à son service.
-Johnny H., 40 disques d’or, 22 disques de platine,
3 disques de diamant, 200 millions de supports vendus, dont 100 millions de disques.
-Johnny H., 3 000 références discographiques différentes, 41 pays concernés.
-Johnny H., 180 tournées à travers le monde, qui ont visité 1695 scènes. 711 concerts rien qu’a Paris (dont 79 a Bercy) devant plus de 1 million d’amateurs (et l’on vous fait évidemment grâce des spectacles gratuits en plein air).
-Johnny H., 37 films, 2105 couvertures de magazine, 75 fois a la une de Paris Match, 36 fois en figure de proue de Tele 7 Jours.
Et nous ajouterons a cet inventaire un bon millier de « meilleurs amis » s’autoproclamant comme tels et racontant en long et en large leur vie avec Lui dans des cascades d’interviews ; autant de conquetes féminines qu’il existe, de par le monde, de fragments de la Vraie Croix ; et une bonne double centaine de polémiques par an sur tout, tout, tout, et le reste, comme on disait au temps de Salut les Copains.

50 ans de scène vus par les medias : sélection des meilleures unes et articles sur l'Idole

JH LE WEB


Le 11-10-2010 à 18:38:05

JHCO a écrit...

Newsletter « spéciale » invitation !



Limited Access vous invite à découvrir en séance "privée" réservée au Club l'exposition photographique de Tony Frank "Johnny Hallyday inédit".
Tony Frank a réservé un beau cadeau aux adhérents de Limited Access.

Le mercredi 20 octobre de 18h30 à 21h00, vous pourrez découvrir l'exposition des photos de Johnny Hallyday qui se tient à Paris dans un lieu magnifique, l'Espace Pierre Premier.

Lors d'un cocktail réservé uniquement aux membres de Limited Access, vous pourrez rencontrer Tony Frank qui présentera également son superbe ouvrage consacré à Johnny Hallyday que vous pourrez faire dédicacer par l'auteur si vous le souhaitez (ouvrages en vente sur place).

Pour recevoir une invitation pour deux personnes, envoyez sans plus tarder un mail à : remi.bouet@limited-access.fr avec votre demande d'invitation. Merci de noter vos noms et prénoms, numéro de membre et adresse. La soirée est ouverte à 150 adhérents seulement et nous donnerons les invitations dans l'ordre d'arrivée des demandes.

Exposition Johnny Hallyday inédit par Tony Frank. Espace Pierre Premier. 17, av Pierre de Serbie. Paris 16ème. Soirée privée LIMITED ACCESS le mercredi 20 octobre de 18h30 à 21h00.


Le 06-10-2010 à 16:41:17

JHCO a écrit...

LES VINYLS"
RETRO JEUNESSE 60 Artistes de l'Ile de France

..................................................................................................
LIEU : AU CABARET L'ESCALE
DATE : SAMEDI 27 NOVEMBRE 2010
HORAIRE : 21H00
(ouverture des portes 20h00)
TARIF PLEIN : 15 € (places non-numérotées*)
TARIF ABONNE : 10 €
(places non-numérotées*)
AVEC : LES AMIS DE L'ESCALE
(en partenariat)


LES VINYLS, c’est un groupe d’excellents musiciens passionnés qui perpétuent le Rock des années 60. Du twist, du bop, du slow « Sortez les Teppaz, les Vinyls vous emmènent en surprise party ! ». Pour conserver l’authenticité des sons de cette époque, ils jouent même sur des instruments d’origine. Après plus de 150 concerts effectués depuis leur création, des passages dans des salles mythiques telles que l’OLYMPIA ou le
PETIT JOURNAL MONTPARNASSE,
une tournée nationale « GENERATION ROCK’ND ROLL », des enregistrements aux côté de Vic Laurens, ils viennent au Cabaret l’Escale pour le faire vibrer aux couleurs sixties comme à l’époque : Et pour 2011, retour à l'Olympia
Souvenirs, souvenirs » !
du Sixties plain les yeux et les oreilles.
Authentique

..................................................................................................
MUSIQUE :
"Ecoutez Les Vinyls"
"LES VINYLS"
RETRO JEUNESSE 60 Artistes de l'Ile de France

..................................................................................................
LIEU : CABARET L'ESCALE
DATE : SAMEDI 27 NOVEMBRE 2010
HORAIRE : 21H00 (ouverture des portes 20h00)
TARIF PLEIN : 15 € (places non-numérotées*)
TARIF ABONNE : 10 € (places non-numérotées*)
AVEC : LES AMIS DE L'ESCALE (en partenariat)

..................................................................................................
En espérant vous voir nombreux et aussi enthousiastes
Patrick Bénard
Animateur Café Culturel
Cabaret l'Escale.

Le 03-10-2010 à 10:59:22

JHCO a écrit...

Johnny Hallyday et le Dr Delajoux s'affrontent dans les colonnes du JDD

(AFP)

PARIS — Johnny Hallyday se dit "trahi" et "en colère" contre le Dr Stéphane Delajoux, le neurochirurgien qui l'a opéré en 2009, et ce dernier s'en remet à la justice pour être "blanchi" dans le contentieux qui l'oppose au chanteur, dimanche dans les colonnes du JDD.

Les deux hommes ferraillent par Journal du dimanche interposé au sujet de l'intervention chirurgicale du 26 novembre 2009 pour soigner une hernie discale du chanteur, alors âgé de 66 ans.

Cinq jours après l'opération, Johnny s'était envolé pour Los Angeles où, victime d'une infection postopératoire, il avait été hospitalisé en urgence et placé en coma artificiel.

Une expertise judiciaire rendue jeudi a jugé l'intervention "conforme aux règles de l'art", contrairement au "suivi et à la surveillance postopératoire". Les deux camps ont une interprétation opposée de ce rapport de 88 pages.

"On me reproche encore un manque d?information et un défaut de suivi, mais sur ces deux points je pense qu?au final mes arguments seront entendus. J?arriverai à convaincre un tribunal que le suivi idéal de Johnny Hallyday n?était pas possible et que l?information, contrairement à ce qui est dit, a bien été donnée", affirme Stéphane Delajoux dans un entretien au JDD.

Quand "je l'ai opéré", le chanteur "était à bout de souffle. Il n?en pouvait plus. Il souffrait déjà le martyre!", déclare encore le médecin.

Le praticien dit n'être "pas favorable à une transaction amiable". "Je préfère qu?on aille jusqu?au bout du processus judiciaire, au besoin. Alors j?espère être totalement blanchi."

Le Dr Delajoux "travestit la réalité" et "le courage serait de reconnaître ses erreurs et de les assumer avec humanité", réplique Johnny Hallyday dans une lettre dont l'hebdomadaire publie un fac-similé.

"J'affirme qu'à aucun moment, ni à mon réveil le 26 novembre ni le 30 novembre lors d'un nouveau geste de soin, le Dr Delajoux ne m'a informé de la brèche de la dure-mère", assure Johnny Hallyday. Selon le rapport d'expertise, le Dr Delajoux a causé, lors de l'intervention, "une brèche dans la dure-mère", la membrane des méninges entourant la moelle épinière, provoquant une fuite de liquide céphalo-rachidien qui a entraîné une infection.

"Il ne m'a donné aucune explication et m'a dit que tout s'était bien passé. Le compte-rendu opératoire est, sur ce point crucial, faux. Il a trahi ma confiance. C'est un comportement que j'estime très grave pour un médecin", ajoute la rockstar.

"Ce que dit maintenant le Dr Delajoux après les conclusions du rapport, il n'a pas osé le soutenir devant moi et Laeticia (l'épouse du chanteur), en présence des experts. Je suis en colère devant tant de contre-vérités", poursuit-il, se disant prêt à une nouvelle confrontation avec le praticien, "les yeux dans les yeux" devant un juge ou l'Ordre des médecins.

A présent, soit les assureurs du médecin et du chanteur négocient un éventuel accord d'indemnisation des préjudices subis, soit Johnny Hallyday engagera une action en justice, avait expliqué jeudi l'avocate de la rockstar.

Copyright © 2010 AFP.

Le 30-09-2010 à 15:59:45

JHCO a écrit...

Johnny: Un rapport satisfaisant… pour tous

Le rapport d'expertise sur les conséquences de l'opération de Johnny Hallyday fin 2009 a été remis jeudi aux avocats des deux parties. Et les interprétations sont diamétralement opposées. D'un côté, pour le conseil du chanteur, les experts français "ont conclu à des fautes caractérisées directement imputables au Dr Delajoux". De l'autre, Me Témime, l'avocat du médecin, estime que le rapport prouve au contraire que l'intervention chirurgicale s'est "déroulée selon les règles de l'art".

Le feuilleton judiciaire est loin d'être fini. Jeudi, le rapport d'expertise de 90 pages – rédigé par les médecins Bertrand Gachot et Marc Tadié, respectivement neurochirurgien et infectiologue – sur les conséquences de l'opération de Johnny Hallyday par le Dr Delajoux en novembre 2009 a été remis aux défenseurs des deux parties, sans être rendu public. Et chacune en a fait une lecture entièrement différente. Dans un communiqué, l'avocate du chanteur, Me Virginie Lapp, estime que les experts "ont conclu à des fautes caractérisées directement imputables" à Stéphane Delajoux. Et de préciser qu'elle allait en parler, "dans les 24 heures", avec Johnny Hallyday, mais que ce rapport aura "nécessairement des suites".

Face à cette analyse qui impute la responsabilité des complications médicales au Dr Delajoux, l'avocate demande à ce que "les responsables et leurs assureurs procèdent à une indemnisation rapide des préjudices découlant des dommages personnels et des souffrances endurées" par son client. Après son opération en novembre 2009, Johnny Hallyday, qui était reparti aux Etats-Unis, avait dû être hospitalisé quinze jours plus tard à Los Angeles, puis opéré et placé en coma artificiel. Me Lapp envisage également une action devant l'Ordre des médecins contre le chirurgien et contre la clinique internationale du Parc Monceau, à Paris.
Un "défaut d'information"

Mais du côté des avocats de Stéphane Delajoux, la lecture du rapport est toute autre. Interrogé sur Europe 1, Me Hervé Témime a pour sa part indiqué que l'expertise montrait que l'intervention chirurgicale pratiquée à Paris s'était "déroulée selon les règles de l'art". "C'est l'essentiel car il ne faut pas oublier que le Dr Delajoux a été qualifié de boucher", poursuit l'avocat. Et d'ajouter: "Ce lynchage médiatique était totalement injustifié."

Seul point noir pour la défense du médecin, le "défaut d'information" dénoncé par le rapport d'expertise. Les experts "considèrent que face aux risque de complication, le Dr Delajoux aurait dû prescrire un alitement d'au moins 48 heures à Johnny Hallyday", explique Me Témime. Une remarque rejetée par l'entourage du médecin. "Nous le contestons par des travaux scientifiques qui devront être discutés devant les tribunaux", a déclaré l'avocat sur Europe 1.

Les problèmes de santé de Johnny Hallyday avait contraint le chanteur a annulé sa grande tournée, le "Tour 66". Une décision lourde de conséquences financières, puisque la facture de l'annulation s'élève à plusieurs dizaines de millions d'euros. Si la responsabilité du Dr Delajoux est avérée, les assureurs pourraient se retourner contre le chirurgien.

JDD.fr

Le 30-09-2010 à 11:21:15

JHCO a écrit...

Johnny Hallyday

Zoom
ENQUÊTE.
Johnny Hallyday : le résultat des expertises attendu ce jeudi
C’est aujourd’hui que devraient être connus les résultats des expertises liées à l’opération du dos subie par Johnny Hallyday.



ÉLISABETH FLEURY ET EMMANUEL MAROLLE | 30.09.2010, 07h00

Les acteurs de la « saga Johnny » vont enfin être fixés sur leur sort. Sauf report de dernière minute, c’est aujourd’hui que les experts rendent leur rapport définitif sur les conditions de l’opération du chanteur à la Clinique Monceau, le 26 novembre 2009, et sur les complications qui ont suivi. Un document précieux qui permettra ensuite de déterminer les responsabilités de chacun dans le cadre des indemnisations liées aux assurances.
A l’issu d’un prérapport remis cet été aux parties, la clinique, son chirurgien, le docteur Stéphane Delajoux, et le clan Hallyday avaient formulé leurs observations. Tour d’horizon des enjeux.

1 L’opération s’est-elle bien passée?
Tout le monde, aujourd’hui, s’accorde à dire que oui. Même les proches du chanteur, qui s’étaient pourtant emportés quand la star avait été placée dans le coma, à Los Angeles, par les médecins américains. Durant l’opération du dos pratiquée sur Johnny, le docteur Delajoux a certes touché une membrane appelée la dure-mère. « Cela n’est pas considéré comme une faute professionnelle ou une erreur médicale, admet l’entourage du chanteur. C’est une complication banale dans ce genre d’intervention délicate qui peut, en revanche, entraîner des complications postopératoires. » Parmi ces complications : la perte de liquide céphalorachidien, qui a nécessité la pose de points de suture lors d’une deuxième intervention médicale, le 30 novembre.

2 Johnny a-t-il été bien informé des risques ?
Pour les partisans d’Hallyday, c’est là que la responsabilité du docteur Delajoux est engagée : le chirurgien n’aurait pas !alert!é son patient des risques post-opératoires et notamment de la lésion de la dure-mère qui pouvait entraîner des complications. « Dans les déclarations recueillies à la clinique, on sent que l’information du patient n’a pas été parfaite et que le mois et demi de convalescence prescrit était trop juste. Là, on commence à pointer du doigt la légèreté de Delajoux », soutient un proche du chanteur. Une version totalement contestée par Stéphane Delajoux. « Johnny a reçu une information complète, avant et après l’opération », assure le médecin, témoins à l’appui.

3 Johnny aurait-il dû rester alité?
Les proches du chanteur sont persuadés qu’il aurait dû être maintenu allongé, à l’issue de la première comme de la deuxième intervention. Oui mais voilà : en dépit des recommandations de son médecin, des infirmières et même de son garde du corps, Johnny n’a jamais voulu rester alité. Et, par ailleurs, rien ne dit que la station debout ait pu avoir des conséquences néfastes sur son état de santé. « Après ce type d’intervention, il y a autant de médecins pour préconiser de rester allongé que l’inverse », indique le docteur Delajoux.

4 S’agit-il d’une maladie nosocomiale?
Johnny a-t-il été infecté au cours de l’opération ou l’a-t-il été plus tard? C’est la clé de l’affaire. Les premiers experts en assurance, dépêchés à Los Angeles pendant l’hospitalisation du chanteur, penchent pour l’hypothèse d’une maladie nosocomiale. C’est aussi la thèse du docteur Delajoux, qui serait ainsi lavé de toute responsabilité. « La clinique, elle, continue à mettre en avant la consommation d’alcool et de tabac de Johnny », reconnaît l’entourage du chanteur. L’hôpital insiste aussi sur sa consommation quotidienne de stéroïdes pour aller jusqu’au bout de ses concerts de l’automne 2009, ce qui aurait affaibli ses défenses immunitaires. Les experts tenteront de départager les parties sur ce point avec, en jeu, beaucoup d’argent. Le préjudice de la tournée est estimé à près de 8 M€, que les assurances devront ou pas prendre en charge.






Le Parisien



Le 23-09-2010 à 07:54:21

JHCO a écrit...

Laura Smet : son enfance, ses parents, ses fêlures


http://www.news-de-stars.com

Laura Smet évoque ses parents, son enfance, sa fragilité

Laura Smet est aujourd'hui à l'affiche de Pauline et François, film de Renaud Fély dans lequel elle est extrêmement fière et heureuse d'avoir joué. A l'occasion de la sortie du long-métrage, l'actrice s'est confiée au sujet de ses failles, de sa fragilité, mais aussi de ses parents, Johnny Hallyday et Nathalie Baye.

C'est dans les colonnes du Parisien que Laura Smet s'est confiée, évoquant d'abord le tournage de Pauline et François lors duquel elle a retrouvé ses souvenirs d'enfance, dans le Creuse où sa mère Nathalie Baye avait une maison. "J'ai passé là-bas toutes mes vacances scolaires. J’ai grandi entre Saint-Tropez, où mon père avait une maison, et cette campagne que je trouve très belle. Je passais de la Voile rouge à la campagne profonde. J’ai même assisté au vêlage d’une vache. Ma mère n’en revenait pas" raconte la jeune femme.
Laura Smet a une relation très fusionnelle avec Nathalie Baye. Elles se téléphonent chaque jour, la mère protégeant sa fille qui avoue : "Malheureusement j’ai souffert de certains trucs". Nathalie Baye "a toujours eu le sens de la vraie vie. Et puis elle est attentive à ce que je fais" explique la jeune actrice qui a été hospitalisée à deux reprises cette année.
C'est une relation très différente que Laura Smet entretient avec son père, Johnny Hallyday. Beaucoup moins disponible, "il est toujours à droite et à gauche. Notre amour est complètement différent. On n’a pas vraiment besoin de parler pour se comprendre. Il suffit qu’on se voie pour qu’il sache si ça va ou pas", confie-t-elle.
Souvent décrite comme une femme très fragile, Laura Smet ne le dément pas. "Ce qui me touche, c’est ce que les gens racontent sur la vie personnelle. J’admire Vanessa Paradis parce qu’elle a, elle aussi, quelque chose de fragile, de fêlé. Moi, on sait que j’ai eu des problèmes. Les gens avec des fêlures, des cassures, une histoire à raconter sont toujours plus touchants" estime-t-elle.
Mais aujourd'hui, à l'affiche de Pauline et François, dont vous pouvez découvrir la bande-annonce en cliquant ici, la belle se dit très heureuse. Un bonheur qui lui manquait ces derniers mois, à ses problèmes de santé s'ajoutant ceux de son père.

Le 21-09-2010 à 17:48:14

JHCO a écrit...

Cette semaine dans le télé 7 jours débute la collection les concerts mythiques de l'olympia sous format d'un livre avec un cd à l'intérieur avec en premier numéro le concert de Johnny à l'olympia 2000 avec 12 de ces meilleurs chansons du concert mythique et de jolie photos de Johnny Hallyday pour seulement 2.99 euros seulement.